04182024Headline:

FILIÈRE ANACARDE : LES DÉFIS ET ENJEUX PRÉSENTÉS LORS DE LA JOURNÉE NATIONALE DES EXPORTATEURS DE CAJOU

La durabilité demeure le défi majeur du secteur de l’anacarde. Lors de la 5e édition de la Journée nationale des exportateurs de cajou (JNEC-CI), elle est restée au centre des débats afin d’amener à une prise de conscience à tous les niveaux.

Le gouvernement aussi bien que les acteurs prônent l’accroissement de la transformation locale avec d’où la construction de plusieurs usines un peu partout dans le pays.

Les enjeux et défis liés à la JNEC-CI
Les enjeux sont à plusieurs niveaux en matière d’anacarde. L’anacarde c’est 9% du PIB de la Côte d’Ivoire, c’est le 2è produit d’exportation du pays en termes de volume et de devise, c’est également 15000 emplois au moins. Réussir les JNEC-CI, c’est préserver ces acquis économiques ou mieux, les améliorer.

Des entreprises légalement constituées exercent dans la chaîne de valeur de l’anacarde soit en tant que coopératives de producteurs, d’acheteurs, sociétés commerciales d’exportation et de transformation. Les JNEC-CI constituent une plateforme d’échange entre acteurs de la filière mondiale du cajou. Ce sont donc des opportunités pour les acteurs ivoiriens de conclure des contrats, de comprendre les exigences du marché et par conséquents de réaliser du profit. Cela participe à la création de richesse.

l’AEC-CI a été créée le 09 octobre 2010 dans l’optique de mutualiser les efforts des exportateurs de noix de cajou de Côte d’Ivoire et compte aujourd’hui plus de 130 membres représentant plus de 90% du volume national exporté
C’est une occasion de valoriser la filière ivoirienne de l’anacarde à travers la visibilité que les JNEC-CI lui permettront d’avoir. Mais au-delà de la filière, c’est la Côte d’Ivoire qui bénéficie de cette visibilité en tant qu’une nation incontournable dans l’industrie mondiale du cajou.

La plus-value que nous réalisons sur les recettes de la JNEC-CI sont toujours partiellement réinvesties dans la construction d’école dans une zone de production. C’est notre contribution au développement de notre pays et au bien-être de nos populations rurales.

Une dynamique prospère depuis 2010
La 5e édition de la Journée nationale des exportateurs de cajou (JNEC-CI) a connu une forte participation de la part des différents acteurs intervenants dans le domaine. La JNEC-CI 2024 a enregistré plus 2500 participants, plus de 50 experts, 30 entreprises de premiers et plusieurs partenaires techniques et financiers dont des armateurs, des sociétés de filatures, des sociétés de contrôle qualité, des maisons d’assurances, des banques et autres établissements financiers.

What Next?

Recent Articles