02022023Headline:

BAMAKO: Les 46 soldat libérés peut être aujourd’hui?

Enfin, suite et peut-être fin ce jeudi du feuilleton des 46 militaires ivoiriens retenus au Mali depuis juillet. « Les Ivoiriens prient pour que le président Assimi Goïta décide de leur faire le plus beau cadeau de fin d’année », à Bamako, qui, à l’instar des autorités, maintient que ces militaires étaient des mercenaires et non des soldats destinés à la relève du contingent ivoirien de la Minusma.

En tout cas, la justice malienne doit se prononcer sur leur sort, ce jeudi 29 décembre. Et d’après le quotidien 24 Heures, à Dakar, les soldats ivoiriens, accusés de tentative d’atteinte à la sureté extérieure de l’État, pourraient voir les faits requalifiés de sorte à obtenir une peine couvrant la durée de leur détention préventive. Autre hypothèse : les soldats ivoiriens pourraient bénéficier d’une grâce de la part du président de la transition malienne, Assimi Goïta.

Juste avant Noël, les autorités ivoiriennes et maliennes avaient conclu un accord dont les termes n’ont pas été rendus publics.

« Le procès de ce jeudi intervient, rappelle Abidjantv.net , alors que la Cédéao a fixé début décembre un ultimatum aux autorités de la transition malienne : la junte a jusqu’à la fin de l’année pour libérer les soldats ivoiriens, sous peine de nouvelles sanctions. »

Comments

comments

What Next?

Recent Articles