02032023Headline:

COTE D’ IVOIRE:Les pompiers civils et militaires font un bilan de 10 morts, 457 blessés et 423 interventions

L’Onpc a enregistré, à travers ses centres de secours d’urgence, 164 interventions pour 202 victimes avec 4 décès et 198 blessés, selon le colonel Yéo Yepsina Marius.

Le Gspm lui, au dire du capitaine Kouakou Charles, a totalisé 259 interventions avec 265 victimes constituées de 6 décès et 259 blessés. Ce qui donne un chiffre de 10 morts et 457 blessés enregistrés par les deux entités, sur l’étendue du territoire national, dans 423 interventions.

Notre interlocuteur à l’Onpc note que les accidents de la circulation représentent les 2/3 des interventions, soient 111 accidents. Cette situation s’explique par le déplacement massif des personnes tant à l’intérieur qu’entre les villes, pendant cette période festive. La preuve, les 4 décès signalés par l’office ont été occasionnés par des accidents de la circulation.

L’institution se félicite de l’apport des populations dans la chaîne de secours. « La collaboration avec les populations a été de mise », a fait remarquer le colonel Yéo.

Le Gspm, de son côté, a dénombré 148 accidents de la circulation sur l’ensemble du territoire dont 105 pour la seule ville d’Abidjan. Ceux-ci ont fait particulièrement un mort et 112 blessés à Abidjan. En somme, ce sont 259 accidents qui ont été enregistrés par les sapeurs-pompiers et les pompiers civils pendant ces deux jours de festivités.

De nombreuses fausses alertes ont été également déplorées. Il s’agit d’actes d’incivisme qui impactent négativement les opérations de secours et de protection. Le colonel souhaite que les populations fassent preuve de plus de civisme et de responsabilité individuelle et collective.

« On observe une relative amélioration et nous souhaitons que cela se poursuive. L’idéal serait d’avoir zéro appel. Que les téléphones soient utilisés de façon correcte, de sorte que les personnels et le matériel soient utilisés réellement en cas de nécessité », a-t-il toutefois indiqué.

Dans cette même dynamique, l’interlocuteur invite les populations à faciliter la circulation des engins de secours, en cas d’intervention, en libérant les voies. Il souhaite aussi que le port de casques pour les motocyclistes et la vérification de la ceinture, l’entretien des véhicules et surtout le respect du code de la route soient un réflexe.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles