06162021Headline:

Côte d’Ivoire/ Police: la deuxième série d’épreuves débutera à la fin de ce mois

1672 candidats sont admissibles à la 2ème série d’épreuves des concours pour le recrutement dans la Police.

422 recalés. Ils sont 33 dans la catégorie élèves Commissaires dont le nombre de places mises à concours est de 20 ; 52 dans la catégorie Officiers pour 30 places ; 277 dans la catégorie Inspecteurs avec 200 places ; et 1310 dans la catégorie élèves Agents de Police pour 1000 places à pourvoir. En somme, 422 candidats vont être recalés dont 13 dans la catégorie Commissaires ; 22 dans la catégorie Officiers ; 77 dans la catégorie Inspecteurs ; et 310 dans la catégorie Agents. Des candidats risquent même d’être éliminés lors des épreuves d’Education Physique et Sportive (EPS) qui comprennent, entre autres disciplines, le grimper de corde avec les bras et/ou les jambes. Un véritable test de force chronométré pour les futurs éléments des …forces de l’ordre.

Investigations. En plus de l’oral proprement dit, les candidats seront convoqués un à un pour une enquête de moralité qui a déjà débuté. Cela se fait au niveau des Commissariats pour la catégorie Agents. Quant aux futurs élèves Commissaires, Officiers et Inspecteurs de Police, ils passent tour à tour devant l’Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) pour un ensemble d’investigations dont l’objectif est de vérifier la moralité et la compatibilité de chaque candidat par rapport au métier de policier. Tout cela est complété par une enquête de voisinage qui consiste à se renseigner sur le mode de vie et le comportement de l’aspirant policier dans la société ou au sein de sa communauté.

Visite médicale. Il y a aussi une autre formalité substantielle, en l’occurrence la visite médicale qui permettra de vérifier l’état de santé de chaque candidat afin d’éviter les mauvaises surprises en cours de formation dues notamment à des certificats médicaux de complaisance ou à des problèmes de santé non décelés au début. Les résultats de la visite médicale sont gardés sous pli fermé pour n’être ouverts qu’au moment des délibérations afin de vérifier si un candidat est apte ou inapte.

Endurance. Les 45 premiers jours de formation comportent des contrôles médicaux périodiques et des épreuves d’endurance, d’obéissance, de sommeil… qui sont notées. Le but est d’inculquer aux élèves les valeurs et réflexes d’un policier. Ceux et celles qui ont passé avec succès les 45 jours seront ensuite présentés sous le drapeau. Quant aux recalés, ils pourront se rattraper. Ce qui n’est pas le cas des élèves qui abandonnent tel que c’était le cas de 4 membres de la dernière promotion de l’Ecole Nationale Supérieure de Police (ENSP) à Ivato qui ont déposé les armes avant même de les porter. Un élève de l’Ecole Nationale des Inspecteurs et Agents de Police (ENIAP) à Antsirabe avait même passé l’arme à gauche.

R.O

Comments

comments

What Next?

Related Articles