04222024Headline:

École de police de Korhogo : 1901 sous-officiers dont 379 femmes ont reçu leurs épaulettes

L’Ecole de police de Korhogo (Epk) a abrité le 23 mars 2024, la cérémonie de baptême et de remise d’épaulettes des élèves sous-officiers de la promotion 2022-2024. C’était en présence du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le général de corps d’armée Vagondo Diomandé.

Cette promotion baptisée Adjudant de police Anoman Achi Justin avait pour parrain le ministre-directeur de cabinet du Président de la République, Fidèle Sarassoro. En effet, au nombre de 1901 sous-officiers dont 379 femmes, ces élèves ont reçu leurs épaulettes.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le général de corps d’armée Vagondo Diomandé, a exprimé sa gratitude au ministre-directeur de cabinet du Président de la République, Fidèle Sarassoro qui a accepté de parrainer cette promotion. « Je voudrais ici mettre en relief vos innombrables qualités personnelles et professionnelles. Votre rigueur au travail, votre sens élevé du devoir et de la responsabilité vous ont hissé au plus haut niveau de la nation », dit-il, soulignant que ses filleuls ont été formés avec rigueur et exemplarité par des encadreurs et formateurs toujours disponibles et professionnels.

Aussi a-t-il appelé les sous-officiers à la discipline. « C’est le respect inconditionnel. C’est pourquoi, des élèves qui ne se sont pas inscrits dans cette dynamique de la discipline ont été sanctionnés », a fait savoir le ministre.

Selon lui, cette décision pédagogique de radiation a été prise à l’encontre de huit élèves dont deux pour vol et six pour production de faux diplômes. « Ces faux diplômes ont été découverts à la suite de l’enquête sur l’authenticité des diplômes diligentée par la direction des examens et concours. Un autre redouble son année de formation pour insuffisance de rendement », explique le général Vagondo Diomandé. Avant de souligner que quatre élèves ont perdu la vie, le major a obtenu une moyenne de 14,92/20. Le taux de réussite est de 99,89%

C’est pourquoi il a félicité le directeur de l’Ecole de police de Korhogo, ses collaborateurs et les enseignants pour le travail abattu en vue d’assurer une formation de qualité aux recrues de la police nationale. Aux élèves, le ministre est on ne peut plus clair. « Vous êtes au service des populations ivoiriennes dans toutes leurs composantes. De ce fait, vous devez être disponibles pour chaque citoyen et chaque citoyenne que vous traiterez avec respect et courtoisie », a conseillé le ministre.

Le ministre-directeur de cabinet du Président de la République, Fidèle Sarassoro, s’est félicité du choix porté sur sa personne pour parrainer cette promotion. « En vous engageant à devenir policiers, vous choisissez de servir par l’exemple. Ce choix vous engage autant qu’il vous honore. Au-delà de votre mérite, il met en exergue votre ambition à œuvrer à la paix, à la concorde, à l’ordre et à la discipline. En cela, je vous dis toute mon admiration », a-t-il indiqué à l’endroit de ses filleuls. Avant de les inviter à servir l’Etat avec rigueur et loyauté.

 

What Next?

Recent Articles