12032022Headline:

Julien, 19 ans, tué de 18 coups de couteau par le père de sa petite-amie : 20 ans de prison

Muhittin Ulug, 53 ans, a comparu cette semaine devant la cour d’assises de l’Oise pour le meurtre du petit-ami de sa fille.

Les faits se sont déroulés le 24 juillet 2014 dans le pavillon de l’accusé situé à Nogent-sur-Oise.

Julien Videlaine, 19 ans, se trouvait avec sa petite-amie dans la salle de bains lorsque le père de cette dernière est rentré au domicile plus tôt que prévu et les a surpris ensemble en train de prendre un bain.

L’homme de 44 ans est devenu fou de rage car il avait prévu de marier de force sa fille avec un membre de sa communauté.

Il s’est emparé d’un couteau et a poignardé à dix-huit reprises le jeune homme. Il ne lui a laissé aucune chance.

Julien Videlaine, aspirant militaire, fréquentait depuis plus d’un an et demi la fille de l’accusé. Les deux amants se sont rencontrés au lycée et sont rapidement tombés amoureux.

Ce soir-là, le jeune couple profitait que la maison soit vide pour passer une soirée ensemble. Après ce massacre, Muhittin Ulug a pris la fuite à l’étranger. Il a finalement été extradé vers la France en 2019.

La petite-amie de la victime, âgée aujourd’hui de 27 ans, a évoqué à la barre du Tribunal le traditionalisme de son père, qui interdisait à ses filles toute relation amoureuse. Placée sous protection policière, elle avait un temps vécu en foyer.

Elle a affirmé en larmes, être la «seule responsable» pour n’avoir «pas fait les choses dans les règles» de sa famille.

«Tu n’es pas coupable», lui a soufflé la soeur de la victime. Muhittin Ulug a été condamné jeudi à 20 ans de réclusion criminelle

Comments

comments

What Next?

Recent Articles