05012017Headline:

2016 :Entre Yasmina Ouégnin Cissé Cheick, et Serges Beynaud, qui est l’Ivoirien de l’année ?

Ils sont nombreux, les Ivoiriens qui se sont distingués dans leurs domaines respectifs  durant l’année 2016. Toutefois, certains ont plus brillé sur la scène nationale et/ou porté haut le drapeau ivoirien à l’international plus que d’autres. Il s’agit de la député Yasmina Ouégnin en politique, Cissé Cheick en sport et Serges Beynaud en culture, nominés par la rédaction d’Ivoirematin

 Yasmina Ouégnin

La fin de l’année 2016 aura été marquée par la victoire éclatante de Yasmina Ouégnin aux élections législatives du 18 décembre dernier. Sa candidature dans la commune chic de Cocody a suscité un engouement et une mobilisation incroyables sur les réseaux sociaux, mais aussi sur le terrain et dans les urnes. Son NON ostensible à la nouvelle Constitution et son refus du suivisme et du conformisme, fait d’elle aujourd’hui un exemple de courage politique et mieux, la figure de la rupture d’avec la vieille classe politique.

 

Cissé Cheick

S’il y a un Ivoirien qui a honoré la Côte d’Ivoire à l’international en cette année 2016, c’est bel et bien Cissé Cheick. 32 ans après la médaille d’argent remportée par Gabriel Tiacoh en finale du 400m à Los Angelès, le jeune taekwondoïn a fait une entrée fulgurante dans l’histoire en offrant à la Côte d’Ivoire, sa première médaille d’or aux Jeux Olympiques. Il est même devenu par ricochet, le premier africain a glané l’or en taekwondo dans l’histoire de ce rendez-vous sportif mondial.  Pour couronner le tout, Cissé Cheick Sallah a été  élu à l’unanimité des Comités Olympiques nationaux d’Afrique (Acnoa), meilleur athlète africain des Jeux Olympiques de Rio 2016.

 

Serges Beynaud

Serge Beynaud a passé un cap en 2016. Celui qui s’est révélé sous le pseudonyme de « l’arrangeur sexynini » s’est arrogé énormément de prix cette année, et non des moindres. Le plus significatif reste le prix du meilleur artiste francophone décroché lors des Mtv Africa Music Awards 2016. En outre, le faiseur de coupé-décalé a décroché les prix du meilleur artiste masculin aux Poro music awards et aux Oscars de la musique ivoirienne. Par ailleurs, son single Mawa Naya a été sacré meilleur chanson de l’année 2016 aux Oscars du coupé-décalé.

Au regard de leurs différentes performances, succès ou victoire, qui d’entre ces trois nominés mérite  d’être distingué l’Ivoirien de l’année 2016 ?

A vos claviers !

Auteur: Derome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment