12152018Headline:

Abidjan a abrité mercredi 26 septembre 2018 la Saison des films et séries télévisées de Beijing en Afrique; Après le Ghana, il s’agit de la deuxième et dernière étape…

Abidjan a abrité mercredi 26 septembre 2018 la Saison des films et séries télévisées de Beijing en Afrique. Après le Ghana, il s’agit de la deuxième et dernière étape de l’édition 2018 de cet événement destiné à renforcer la coopération et les échanges culturels entre la Chine et l’Afrique.

Ce lancement qui a eu pour cadre l’Espace Latrilles Event des II Plateaux s’est fait en présence de plusieurs autorités ivoiriennes dont le directeur général de la RTI, Ahmadou Bakayoko, le directeur de l’Office national du cinéma, François Yao et de plusieurs autres autorités chinoises dont la Première conseillère de l’ambassade de la République populaire de Chine en Côte d’Ivoire, Qian Lixia, du directeur du département des droits d’auteur du Bureau municipal de la presse, de l’édition, de la radiodiffusion, du cinéma et de la télévision de Beijing, Lu Zhipeng, ainsi que de la vice-présidente du groupe StarTimes, Guo Ziqi.

Organisée par le leadeur de la télévision numérique en Afrique, la Saison des films et séries télévisées de Beijing en Afrique proposera au public ivoirien de découvrir cinq films, quatre séries télévisées et un dessin animé produits à Beijing, capitale politique mais aussi culturelle de la Chine. Lancée en 2014, la Saison des films et séries télévisées de Beijing en Afrique se déroule tous les ans dans plusieurs pays. Les années précédentes, elle a permis à des millions d’habitants d’Afrique du Sud, d’Ouganda, du Nigeria, de Tanzanie, du Rwanda, de Zambie, de Mozambique et de Madagascar de mieux connaître la culture chinoise à travers ses œuvres cinématographiques et télévisuelles.

Pour la Première conseillère de l’ambassade de la République populaire de Chine en Côte d’Ivoire, Qian Lixia, cette cérémonie témoigne de l’excellence des relations entre la Chine et la Côte d’Ivoire. Lesquelles relations, apprendra-t-elle, célèbre son 35ème anniversaire. Selon Guo Ziqi qui s’est montrée optimiste quant au développement des relations sino-ivoiriennes, elle a salué cette ouverture qui à l’en croire va unir davantage les deux nations. « Je crois fermement que dans une ère où la Chine et l’Afrique partagent le même destin, l’amitié entre nos deux pays se renforcera et que les échanges dans les domaines de la radio et de la télévision entre la Chine et la Côte d’Ivoire seront florissants », a-t-elle traduit. Quant, Lu Zhipeng, directeur du département des droits d’auteur du Bureau municipal de la presse, de l’édition, de la radiodiffusion, du cinéma et de la télévision de Beijing, lui, s’est réjoui de ce nouveau chapitre qui s’ouvre pour les deux nations.

Directeur général de la RTI, Ahmadou Bakayoko, a plaidé auprès du groupe chinois de mettre en avant les productions ivoiriennes dans leurs contenus et programmes diffusés tant en Chine qu’en Afrique.

Aussi, cette cérémonie a également été l’occasion de remettre leur prix aux gagnants du concours de doublage de StarTimes. L’objectif de ce concours qui s’est achevé le 15 septembre à Abidjan est d’identifier les meilleurs talents ivoiriens en matière de doublage de films et séries. « Après une sélection stricte, 10 candidats se sont distingués parmi les 1 300 participants du concours. Ils auront l’occasion d’étudier et de travailler à siège à Beijing », a annoncé la vice-présidente du groupe de télévision numérique, Guo Ziqi.

L’opérateur de télévision numérique avait lancé ce concept en Tanzanie en 2016 pour recruter des doubleurs de swahili avant de le décliner au Nigeria (haoussa), en Afrique du Sud (zoulou), au Mozambique (portugais). Le groupe chinois conduit en effet depuis plusieurs années une politique de localisation des contenus qui vise à offrir à ses abonnés africains un nombre croissant de programmes dans leur langue usuelle. Ces concours sont le moyen d’identifier en Afrique et de former en Chine des spécialistes du doublage.

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment