10152018Headline:

Abidjan: Nayanka Bell condamné à 3 ans de prison ferme avec une grande amende…

La chanteuse ivoirienne Nayanka Bell a été condamnée mercredi 16 mai par la justice ivoirienne. Dans l’affaire de litige foncier l’opposant à des villageois d’Ano à Agboville, la chanteuse a reçu le verdict très amer de sa condamnation à 3 ans de prison ferme avec une amende de 160 millions F Cfa, nous a confié une source proche de l’artiste.

En attendant de pouvoir faire appel suite à la décision de la justice rendue publique mercredi 16 mai au Tribunal d’Abidjan Plateau, Nayanka Bell devra se faire à l’idée de pouvoir laisser un bon moment le micro pour rejoindre l’univers carcéral. Elle qui vient d’être condamnée à 3 ans de prison ferme.

À lire cet article : Nayanka Bell gravement malade : La chanteuse fait une crise de dépression

Cette affaire de litige foncier qui dure depuis plusieurs années a connu un virage décisif. Après une première comparution de la chanteuse le 02 mai, son procès avait été renvoyé au mercredi 16 mai par le président de la Cour d’appel de la chambre civile. Alors qu’elle nourrissait l’espoir d’avoir un acquittement dans cette affaire en plaidant innocente et non coupable lors de son audience, le verdict est finalement tombé.

À lire aussi : Depuis son lit d’hôpital, Nayanka Bell révèle : « On veut m’empêcher de vivre »

Nayanka Bell avait été hospitalisée fin juillet 2017 quand cette affaire avait refait surface. Depuis son lit d’hôpital, la chanteuse avait annoncé qu’elle n’abandonnerait pas ses terres à des personnes voulant les lui spolier. Elle avait attiré l’attention des pouvoirs publics sur la question pour que justice soit faite. Nous y reviendrons.

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment