01172017Headline:

Après l’incarcération du grand brouteur ,le Commissaire 5500 à la Maca : Ce que dit DJ Léo

dj leo

Après le concert de DJ Léo où il a fait publiquement «un travaillement » digne d’un vrai boucantier, Raimi Abdoulaye allias « Commissaire 5500 » est écroué depuis le début de la semaine dernière à la Maca.

Observant depuis lors, de loin la situation vécue par son « bienfaiteur d’un jour », DJ Léo a finalement opté de se prononcer sur cette affaire. Cela pour témoigner de sa solidarité au présumé « brouteur » parce que sujet de plusieurs polémiques visant à l’accuser d’avoir abandonné « Le Commissaire 5500 » alors dans une situation difficile.

À travers un post Facebook, le Kdo du ciel a décidé de dire sa part de vérité sur cette affaire. Pour lui, pas question de « gâter son nom » dans pareille affaire. Parce qu’à l’en croire sa non réactivité publique sur cette affaire est loin de signifier qu’il a abandonné un ami aujourd’hui en prison. « Il y a des gens qui profitent de la situation de Commissaire 5500 pour gâter mon nom. Si je ne fais pas de statut sur Facebook pour lui, cela veut-il dire que je l’ai abandonné ? », s’interroge-t-il face aux critiques acerbes à son endroit.

Puis, de dire que bien au contraire, il lutte pour que ce dernier puisse se tirer à bon compte de ses pétrins. Et d’ajouter que tout comme plusieurs artistes voulant voir sortir de taule Commissaire 5500, lui DJ Léo, il n’en demeure pas en reste de cette intention. « Svp réfléchissez avant de parler. Me si vous ne le voyez pas, je lutte pour lui jour et nuit de même que plusieurs artistes ivoiriens luttent pour sa liberté donc arrêtez de gâter mon nom », a prévenu le DJ vivant à Grand-Bassam.

Interpellé par les agents de la Plate-forme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) puis déféré devant le Parquet d’Abidjan Plateau, le mardi 03 mai 2016, il est poursuivi pour utilisation frauduleuse d’éléments d’identification de personnes physique et morale et d’escroquerie en bande organisée sur internet. Plusieurs autres délits d’arnaques aux faux sentiments et à l’héritage, sextorsion, faux usage de faux, usurpation d’identité…pèsent contre lui.

Bien avant d’être déféré à la Maca, il avait avoué à la Plcc certains des délits qui pesaient contre lui. « Je pratique la cyber-escroquerie. Les liasses de billets de banque que je distribue lors de mes sorties sont le fruit de mes escroqueries sur internet », aurait-il confié lors de son interrogatoire. Le jeune homme âgé de 22 ans aurait extorqué à ses victimes plus de 40 000 Euros, soit environ 26 000 000 F CFA.

Philip KLA

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

One Response to "Après l’incarcération du grand brouteur ,le Commissaire 5500 à la Maca : Ce que dit DJ Léo"

  1. Les brouteurs font beaucoup de mal à la Côte d’Ivoire et donnent une image déplorable du pays partout dans le monde…

Leave a Reply

Submit Comment