11212019Headline:

Art et culture : voici la liste des meilleurs films documentaires sur l’environnement

L’homme qui plantait des arbres (1987), Frédéric Back

Cette fable sur un berger solitaire, Elzéard Bouffier, qui redonne vie à un paysage aride de la Provence en plantant des milliers d’arbres, a marqué les esprits. Les magnifiques dessins de Frédéric Back, la prose touchante de Jean Giono et la voix chaude de Philippe Noiret confèrent à ce film d’animation le statut de véritable chef-d’oeuvre. À méditer une fois et une autre. Normand Provencher

Le syndrome chinois (1979), James Bridges

Sorti deux semaines avant l’accident nucléaire de Three Mile Island, ce drame mettant en vedette Jane Fonda, Michael Douglas et Jack Lemmon (Prix d’interprétation masculine à Cannes) a servi d’élément déclencheur dans la sensibilisation du public aux dangers de l’industrie nucléaire. Le titre fait référence aux conséquences caricaturales d’un désastre, qui pourraient amener le coeur de la centrale à fondre pour se retrouver au coeur de la Terre, voire en… Chine. Normand Provencher

Erin Brockovich (2000), Steven Soderbergh

S’inspirant d’une histoire véridique, Julia Roberts, en apprentie avocate et pugnace militante environnementale, mène la charge dans sa croisade contre une compagnie qui a pollué l’eau potable d’une petite ville californienne. L’actrice a été couronnée pour ce rôle de l’Oscar de la meilleure interprétation féminine. Normand Provencher

Demain (2016), Cyril Dion et Mélanie Laurent

L’excellent documentaire des réalisateurs français préconise un ton optimiste, sans être fleur bleue, encore moins prêchi-prêcha. Bien sûr, les constats sont là, limpides et très bien vulgarisés. Mais les cinéastes se sont plutôt concentrés sur les solutions, très souvent des initiatives locales. Toujours d’actualité. Éric Moreault

Une vérité qui dérange (2006), David Guggenheim

Un incontournable. Le documentaire, qui met principalement la présentation d’Al Gore sur les changements climatiques, a provoqué une véritable onde de choc à sa sortie. Malgré ses quelques erreurs factuelles et exagérations, le film a le grand mérite d’avoir suscité un débat public et confronté les climatosceptiques. Débat qui se perpétue, d’ailleurs… Éric Moreault

L’information locale m’importe et je veux participer à l’avenir de mon quotidien.

Avec le quotidien

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment