12122017Headline:

Avant les Awards/ Lago Paulin crache ses verités : « Le couper-décaler est une musique de plaisantins, de malhonnêtes et de gens sans …»

Avant les Awards du couper-décaler Lago Paulin déclare : « Le couper-décaler est une musique de plaisantins, de malhonnêtes et de gens sans vergogne »

« Je déteste cette musique avec la plus grande énergie »
« Je ne peux pas encourager mes enfants et ceux des autres à écouter ce genre de torchon »

Lago Paulin ne s’est pas fait attendre quand il s’est agi de donner son avis sur le couper-décaler. Il a traité le couper-décaler de « musique de plaisantins, de malhonnêtes et de gens sans vergogne ». À quelques jours donc des Awards du couper-décaler, le Zouglouman vient de relancer le débat sur l’importance de ce genre musical créé par Douk Saga et sa bande de la Jet Set Parisienne.

Dans une interview accordée au magazine Go Magazine, Lago Paulin a vigoureusement tancé le couper-décaler et ses adeptes. Sans porter de gants, le Zouglouman a remis en cause la nécessité, la valeur et l’importance de pratiquer cette musique.

Selon Lago Paulin visiblement très remonté contre cette musique, elle est à déconseiller. Pour lui, il ne conseillerait jamais l’écoute de cette musique à des proches encore moins à ses enfants. « Je ne peux pas encourager mes enfants et ceux des autres à écouter ce genre de torchon », a-t-il traduit lorsque le journaliste lui a demandé ce qu’il déteste le plus au monde.

Poursuivant, Lago Paulin va jusqu’à dire que c’est la musique qu’il déteste le plus au monde. «Je déteste le couper-décaler avec la plus grande énergie », a-t-il confié. Raison de ce désamour pour le couper-décaler ? Lago Paulin déclare que « c’est une musique de plaisantins, de malhonnêtes et de gens sans vergogne ».

Cette position tranchée à l’encontre du couper-décaler, l’auteur de « On est fatigué » la veut indiscutable et donc pas question pour quiconque, soit-il chanteur de ce genre musical, de vouloir lui faire la morale. « Oui, je pèse mes mots et j’attends le médiocre de chanteur de ce sale style musical qui va oser se présenter devant moi », a-t-il mis en garde.

 

Il est inadmissible pour lui que cette musique puisse avoir des soutiens de personnes qu’il estime intelligentes. « Je ne peux pas comprendre que des gens intelligents et bien éduqués puissent soutenir ce genre de saleté », a-t-il fustigé.

De son côté, le journaliste-écrivain, Usher Aliman auteur du livre « Douk Saga ou l’histoire du coupé-décalé, un destin fracassé », il est tout à fait normal dans un pays de droit que Lago Paulin donne son avis sur n’importe quel sujet. Toutefois, s’est-il désolé que le chanteur soit un peu coupé de la réalité. Car pour lui, s’il y a une musique qui représente aussi bien la Côte d’Ivoire à l’extérieur, c’est bien le couper-décaler. La preuve, dira-t-il, de plus en plus de grands chanteurs confirmés se mettent au couper-décaler.

À en croire, le journaliste-écrivain, il est vrai que dans ses débuts le couper-décaler semblait être pratiqué par des artistes pas vraiment aguerris à la chose musicale mais avec le temps, s’est-il réjoui, ceux-ci se sont améliorés à travers des cours, des formations et autres ateliers de musique et de chant. À propos des « plaisantins, des malhonnêtes et des gens sans vergogne »dont parle Lago Paulin, Usher Aliman dira que même le Rap aux Etats-Unis a démarré avec des scandales à répétition. C’est pourquoi, a-t-il invité Lago Paulin à être moins dur dans ses critiques.

Philip KLA

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment