08212017Headline:

Bouaké, pour son teint noir, une étudiante de 19 ans reçoit 10.000 FCFA

 Comme le dit l’adage chacun a son jour de chance. C’est le cas de cette jeune étudiante de 19 ans K.A.Bérénice qui sans doute n’oubliera jamais ce jour du samedi 22 juillet 2017.

En effet, en compagnie de ses sœurs et en partance pour le commerce,les jeunes filles seront interpellées par deux hommes , une femme et un enfant devant un supermarché de Bouaké. Selon les témoignages, c’est la femme du monsieur qui a apprécié premièrement la beauté de la jeune  fille en affirmant.

”Chérie depuis qu’on fait les courses j’ai pas encore vu unefille   ou femme vraiment deteint   proprement  noir comme pour cette jeune fille”.

Le mari sans doute un partisan du mouvement ” la négritude” de Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor et Léon Gontran Damas,mouvement qui a valorisé aussi la beauté, le  teint de la femme noire,surpris de voir unteint  vraiment noir pareil de nos jours a aussitôt demandé à la jeune  fille ce qu’elle utilisait comme pommade.

Toujours selon les témoins, Bérénice a répondu qu’elle se pommade seulement avec du beurre de karité sans mélange .Après les échanges le couple est monté dans sa voiture et la femme a rappelé la jeune  fille pour lui tendre un nouveau billet de  10.000 FCFA en disant mon mari dit d’acheter du beurre de karité avec cet argent pour continuer à garder ton joli teint.

Le départ de la voiture du couple fût arrosé de merci monsieur et madame. A côté d’un supermarché, la suite est sans commentaire.

Il faut le dire sans lancer d’invectives à qui que ce soit,dans quelques années, les femmes vraiment au teint noir seront très rares en Côte d’Ivoire dans la mesure où même les enfants sont ”Tchatcho” comme le phénomène de la tenue ”5 millions” à Bouaké, où il y’a même des bébés en tenue ”5 millions”.

Donatien Kautcha, Abidjan et Source sur place à Bouaké.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment