07272017Headline:

Boukary (artiste humoriste) sans detour dit ses vérités à la RTI : « je suis fatigué des miettes »de la RTI

boukary

Dans une interview accordée à nos confrères de Star Mag Plus, l’humoriste ivoirien Boukary (de son vrai nom Kacou Kouamé Gilles Romuald) s’explique sur les raisons de son départ de l’émission Bonjour de la RTI.

« …quand on te propose des miettes sur des centaines de millions de francs cfa que les gens amassent, je dis non ! » Sans aucune équivoque, Boukary est parti de Bonjour pour des questions liées aux finances.

Comme il l’explique dans cette interview, les CD de l’émission Bonjour, le rendez-vous annuel de l’humour sur la RTI, sont vendus partout dans le monde où il y a un Africain. Quand bien même il s’agirait de CD piratés, continue l’humoriste, l’entrée au spectacle est de 10 000 francs cfa. Et parfois le public est d’environ 8000 personnes. Ce qui fait une recette de 80 millions de francs cfa. « Et dans tout ça, on me donnait 150 mille francs cfa. Mais le public ne vient pas pour les chaises du Palais de la culture ou les caméras de la RTI ». Boukary a alors demandé un million de francs cfa au minimum. Demande à laquelle l’un des responsables de la RTI a donné une réponse cinglante : « Il y a des gens plus talentueux que toi, viens voir, les contrats sont là ». L’humoriste est donc parti.

« Mes enfants et ma famille doivent pouvoir jouir de ce que je fais. Et je ne vais pas me laisser gruger comme ça » se justifie-t-il.

L’artiste estime que lorsque certains de ses confrères acceptent des contrats comme ceux de la RTI, ils ne font qu’encourager la “Maison bleue“ dans son exploitation des artistes-humoristes. Pour sa part, Boukary dit ne pas avoir besoin de la télévision nationale pour « révéler son talent ». « Il y a plusieurs circuits. Il y a plusieurs médias ».

Au titre de ces circuits et médias, Le Parlement du rire des Productions du Gondwana où l’humoriste a fait une apparition au mois de février dernier.

Concernant son actualité, Boukary prépare la sortie d’un single avec ses frères, le slameur Herman Boya et le chantre Hyppolite Jean-Hervé.

Pascale Andrée

SourceIM

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment