Bts 2015 :Le ministre Gnamien Konan fait des révélations sur les résultats

gnamien konan

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesrs), Gnamien Konan, a ouvert le Salon de l’enseignement supérieur de Côte d’Ivoire (Sesci) qui se tient sur 72 heures, à l’Université Félix Houphouët-Boigny (Ufhb), le lundi 28 septembre 2015 autour du thème : « Université virtuelle : solution à la massification et à la qualité de l’enseignement supérieur ».

Mais bien avant, il a fait des révélations sur les résultats du Brevet de technicien supérieur (Bts) de l’année dernière et de cette année. « L’an dernier, on m’a dit que si on ne descendait pas à 8,5, les résultats seraient catastrophiques. Nous sommes restés à 10 de moyenne et il y a eu 25 % de candidats admissibles. Cette année, à 10 de moyenne, il y a eu 49,5 % de candidats admissibles. Cela veut dire que vous les étudiants, vous avez le potentiel qu’il faut mais à force de vous repêcher, vous êtes tombés dans le laxisme. Il s’agit d’un examen, soit tu l’as, soit tu ne l’as pas. La barre d’admissibilité, ce sera 10 de moyenne, pas moins », a indiqué le ministre qui a averti que les mentions seront écrites sur les diplômes, question d’encourager les employeurs à recruter les étudiants brillants.

Gnamien Konan a soutenu que l’employabilité est liée à la qualité de l’enseignement et que le contenu des formations sera revu pour que les étudiants formés puissent avoir les débouchés. « Le modèle que je vais proposer au gouvernement, c’est que les meilleurs étudiants seront à la charge de l’Etat et n’auront rien à payer , mais ceux qui seront à la queue vont participer (…) Les entreprises qui veulent des jeunes bien formés doivent participer à leur formation, de même que les parents. Il nous faut trouver d’autres sources de financement sinon nous allons continuer à former nos enfants au rabais », a poursuivi le ministre qui a dit avoir l’intention d’instaurer un prix d’excellence portant le nom du président de la République pour encourager les Unités de formation et de recherche (Ufr) qui auront réussi à faire employer le plus grand nombre d’étudiants pendant une année.

Gnamien Konan est revenu sur les efforts faits par le président Ouattara pour que la jeunesse soit bien formée. Il a parlé des 20 milliards de francs Cfa débloqués pour subventionner au moins 100 000 ordinateurs d’étudiants, installer le wifi à l’Université et permettre à des étudiants de suivre les cours même en étant chez eux. Le Mesrs a plaidé pour que les grèves cessent à l’Université. Après la coupure du ruban par Gnamien Konan, une conférence inaugurale a été pronocée sur le thème central, devant un amphi noir d’étudiants. Notons que plusieurs stands ont été dressés par les grandes écoles publiques et privées pour faire connaître leurs produits.

Dominique FADEGNON

Soir Info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment