05222019Headline:

Burkina: Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a dévoilé les vingt long métrage en compétition officielle.

– Vendredi 18 janvier 2019 – Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a dévoilé les vingt ling métrage en compétition officielle lors du cinquantenaire de la biennale du cinéma africain qui se tient du 23 février au 2 mars 2019 sous le thème : “Confronter notre mémoire et forger l’avenir d’un cinéma panafricain dans son essence, son économie et sa diversité”.

Parmi cette vingtaine de films en compétition officielle pour l’étalon d’or de Yennega, figurent trois films burkinabè : “Desrances” de Apolline Traoré, “Hakilitan (Mémoire en fuite)” de Issiaka Konaté et “Duga (les charognards)” de Abdoulaye Dao et Hervé Eric Lengani.

Si beaucoup d’autres pays comme l’Afrique du sud, l’Algérie ou la Tunisie seront en compétition  avec deux films, la Côte d’Ivoire n’aligne qu’un seul longmétrage pour espérer remporter le grand prix avec Resolution de Boris Oue/ Marcel Sagne (Côte d’Ivoire).

La 26ème édition du Festival panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) célèbre son cinquantenaire qui va se tenir du 23 février au 2 mars 2019 sous le thème : “Confronter notre mémoire et forger l’avenir d’un cinéma panafricain dans son essence, son économie et sa diversité”.

Five Fingers For Marseilles de Michael Matthews (Afrique du sud), 
Sew the winter to my skin de Qubeka Jahmil x.t (Afrique du sud), 
Ila akhir ezzaman (jusqu’a la fin des temps) de Yasmine Chouikh (Algérie), 
Desrances de Apolline Traore (Burkina Faso), 
Duga (les charognards) de Abdoulaye Dao/ Hervé Eric Lengani (Burkina Faso), 
Hakilitan (Mémoire en fuite) de Issiaka Konate (Burkina Faso), 
Miraculous weapons (les armes miraculeuses) de Jean-Pierre Bekolo (Cameroun),
Resolution de Boris Oue/ Marcel Sagne (Côte d’Ivoire), 
Karma de Khaled Youssef (Egypte),
Keteke de Peter Sedufia (Ghana), 
Rafiki de Wanuri Kahui (Kenya), 
Barkomo (la grotte) de Aboubacar Bablé Draba & Boucary Ombotimbé (Mali),
Indigo de Selma Bargach (Maroc),
Mabata Bata de Joao Luis Sol de Carvalho (Mozambique), 
Hakkunde de Oluseyi Asurf Amuwa (Nigeria), The Mercy Of the jungle de Joel Karekezi (Rwanda), 
Akasha de Hajooj Kuka (Soudan ), 
T-junction de Amil Shivji (Tanzanie), 
Fatwa de Mahmoud Ben Mahmoud (Tunisie), Regarde-moi (Look at me) de Nejib Belkadhi (Tunisie).

Boa, Ouagadougou

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment