01212017Headline:

Ce que Papa Wemba a confié à A’Salfo avant sa mort

Papa Wemba assafo

Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, plus connu sous le pseudonyme de Papa Wemba est décédé ce dimanche 24 avril 2016, à l’âge de 64 ans suite à un malaise lors de son concert au Festival des musiques urbaines d’Anoumabo(Femua).Cette information a d’ailleurs été rendue officielle par le commissariat général du Femua au cours d’un point-presse.

Décédé suite à son malaise sur scène la veille, le samedi 23 avril où il s’était écroulé sur le podium, ”le sapologue” a rendu l’âme à l’hôpital aux environs de 5h du matin, ce dimanche.

Toutefois, bien avant cet événement malheureux, Papa Wemba a livré un important message à son jeune frère A’Salfo, deux jours avant sa mort. C’était lors de la conférence de presse d’ouverture des spectacles populaires, soit le vendredi 22 avril à la salle Félix Houphouët-Boigny de l’hôtel du District d’Abidjan Plateau.

Papa Wemba, dans son message, a tenu à dire « un grand merci au commissaire général du Femua, A’Salfo pour son courage, de m’avoir appelé pour me parler du festival et demander à ce que je fasse partie des artistes invités », avait-il traduit. Puis d’ajouter que le Femua fait aujourd’hui partie des plus grands festivals d’Afrique. Car, ajoute-t-il, «en dehors du caractère festif, on y retrouve un caractère social qui est très important ».

Était-ce un message prémonitoire ? Nous ne saurons répondre par l’affirmative. Toutefois, ce doyen de la musique africaine, a tenu à livrer cet important message à son jeune frère pour lui témoigner de son soutien dans cette initiative qui dure neuf ans maintenant.

Né en juin 1949 dans le Kasaï-Oriental(RDC), Papa Wemba est l’une des figures emblématiques de la musique Africaine. Père de six enfants, Papa Wemba s’était marié à son épouse Marie Rose Luzolo après 44 ans de vie commune.

« C’est avec une profonde tristesse que le Commissariat Général du FEMUA vous annonce le décès de l’artiste Congolais PAPA WEMBA, survenu suite à un malaise sur la scène du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo dans la nuit du 23 au 24 avril 2016. Le Commissariat général présente ses condoléances à la famille et au monde de la culture », a déclaré le Commissariat général du Femua pour annoncer officiellement le décès de Papa Wemba.

Philip KLA

Après la mort de Papa Wemba/ A’Salfo confesse : «Il voulait mourir sur scène, son vœu s’est réalisé
En dépit de la douleur, A’salfo est heureux que Papa Wemba est rélaisé son rève.

etreint par l’émotion suite à la disparition soudaine de Papa Wemba, dimanche 24 avril, A’Salfo, commissaire général du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua), répondant à une question de France Info, est revenu sur les dernières volontés de l’artiste.

« Il y a moins de deux semaines, Papa Wemba a annoncé qu’il voulait mourir sur scène. Son vœu s’est réalisé », a raconté le lead vocal de Magic System sur France Info.

Revenant sur les circonstances de la mort du ”Sapologue”, A’Salfo a confié au média français qu’ « il paraissait un peu fatigué parce qu’il avait déjà joué avant-hier ». mais pour l’Ambassadeur des bonnes volontés de l’Unesco, l’artiste Congolais «était une icône pour toute l’Afrique. Il incarnait cette modernisation de la musique africaine, il a porté haut les couleurs de l’Afrique. C’est un grand monument et c’est une immense perte que le monde de la culture subit ».

Le commissariat général du Femua avec à ses côtés le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, ont, au cours d’un point-presse ce dimanche annoncé officiellement le décès de Papa Wemba. Maurice Bandaman, a au cours de ce point-presse salué la mémoire du disparu tout en précisant avoir saisi le président de la République, Alassane Ouattara. Des dispositions, a-t-il rapporté, ont été déjà prises pour « accompagner ce grand homme de la culture ».

Philip KLA

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment