03302017Headline:

Ces filles qui vendent leur beauté corporelle à Cotonou

Fille manequin

Elles sont belles, grandes ou perchées sur des talons vertigineux. A la réception et à l’accueil protocolaire au cours des grands événements (salons, soirées, congrès etc.), plus gracieuses que jamais. Sur les podiums, habillées par les créateurs et stylistes les plus tendances. Ces filles utilisent leur apparence avantageuse comme faire-valoir pour diverses prestations (hôtesse événementielle) ou pour la promotion de produits de mode (mannequin/modèle). Décryptage : qui sont ces filles qui vendent leur beauté à Cotonou ?

Une hôtesse événementielle, qu’est-ce que c’est ?

Essentiellement recrutées par des agences, prestataires de services d’accueil, elles sont investies de plusieurs tâches au cours de divers événements officiels ou à but ludique. En effet, non seulement elles sont chargées d’accueillir, d’informer et d’orienter le public, les invités dont elles assurent le placement, mais elles sont fortement liées à l’organisation et peuvent également gérer le contrôle des invitations et badges d’accès ou encore assurer le passage micro et la remise de récompenses/prix sur podium.

L’accès à la profession se réalise par sélection.

Lorsque les agences font appel, les filles se présentent pour un casting au cours duquel elles doivent répondre à un certain nombre de questions. Parfois on peut leur demander d’esquisser des pas de danse, puis il y a une séance de photos qui entreront dans la constitution de dossier. Une notification est envoyée plus tard si elles sont retenues

Marlène, étudiante et hôtesse à mi-temps
Le métier exige une grande disponibilité, de la ponctualité et une proactivité en tout temps. Mais surtout, une apparence irréprochable.

L’importance de l’apparence

Au-delà de la procédure habituelle de sélection, certains éléments retiennent beaucoup plus l’attention des recruteurs. ” La base du métier, c’est d’être naturellement souriante “. Logique lorsque votre mission première est d’aller à la rencontre des gens. Ce paramètre à lui seul peut disqualifier une candidate à la profession.

” Se faire valoir est l’essence même du métier, si tu veux être reconnue professionnelle ” ajoute Marlène. La présentation physique et vestimentaire doit être impeccable. Exit les pantalons jean, les robes moulantes et ultracourtes, et les coiffures fantaisistes. La plupart du temps les agences se chargent des uniformes ou tenues. Les escarpins, plus ou moins hauts, sont presque une exigence. Il est recommandé de faire bonne figure en fonction, bien entendu, de l’événement.

Nous gardons sur nous des élémentaires de maquillage pour se refaire régulièrement une beauté afin de paraître toujours fraîches

Sophie
Les Plus et les Moins

Elles sont aux premiers rangs des plus grands événements. Forums internationaux, congrès inter-régionaux, cérémonies officielles d’Etat. Mais offrent également leurs services pour des mariages, enterrements, soirées etc. ” Le plus grand avantage, c’est les rencontres que l’on fait ” martèle Grâce. ” Tu as parfois l’occasion de côtoyer certaines personnalités et si tu sais y faire, tu gardes contact “.

Mais comme souvent au Bénin dans ce genre de profession, la rémunération est très faible. Les hôtesses sont parfois contraintes de préfinancer leur habillement et leur déplacement. De ce fait, il est très difficile d’en faire un métier à plein temps et d’en vivre. Généralement, les agences ou les particuliers qui proposent les marchés prélèvent leur quota sur le salaire. Cependant, il arrive que pour de grands événements, les hôtesses reçoivent en plus de leur rémunération, des compensations pour le déplacement, la restauration et l’habillement.

Les Mannequins

Elles posent ou s’exposent dans le but unique de faire la promotion des produits de mode qu’elles mettent en valeur. Vêtements, accessoires, produits de beauté etc. Le métier est apparu seulement au 20è siècle mais a déjà pris des proportions inattendues. En effet, le milieu de la mode ne peut plus se passer des mannequins. Les stylistes n’exposent plus uniquement leurs créations dans les stores prêt-à-porter. Il est organisé de nombreux événements (festivals de mode, fashion weeks) pendant lesquels chaque designer présente au grand public ses collections, généralement haute-couture, portées par des mannequins qui défilent sur scène.

Il existe de nombreuses agences qui gèrent entièrement les carrières des modèles et le recrutement s’effectue via casting. Même s’il existe de façon conventionnelle des mensurations précises pour le métier, les sélections sont beaucoup plus souples au Bénin. Pas besoin de rentrer forcément dans du 32, au risque de frôler l’anorexie. ” Ils essaient de voir parmi les candidats celles qui ont le talent, l’attitude et le don pour le métier ” nous dit Vinciane, étudiante et mannequin.

Tu as plus de chances si tu as une taille imposante, pas besoin d’être superbe. Le moyen le plus fréquent d’intégrer le milieu est de s’inscrire dans une agence et suivre une formation. C’est l’agence qui se chargera après de faire ta promotion et de te trouver des marchés

Stéphanie, 3è dauphine Miss Bénin 2015
En effet, il ne suffit pas de savoir marcher sur des talons vertigineux. Comme tout autre métier, le mannequinat requiert un grand professionnalisme qui suppose une connaissance préalable et de nombreuses autres exigences. Zeynab Boucary, mannequin béninoise établie en Italie confiait à la blogueuse mode Estelle Gloria ( modernetchic.com) : ” J’ai suivi une formation de six mois. Cela m’a permis d’avoir une certification puisque j’avais déjà les prérequis depuis le bas âge “.

Les exigences du métier

On ne peut se lever du jour au lendemain et vouloir être mannequin. Il faut aimer ça, l’avoir dans le sang. Il faut avoir une aptitude naturelle à séduire le public et l’inciter à aimer ce que vous lui vendez. C’est le mannequin qui fait le vêtement !

Stéphanie
Au-delà de la profession il s’agit donc d’une véritable passion que ces jeunes filles entretiennent le plus longtemps possible. Parce que la carrière d’un mannequin femme est relativement courte. Une fois la fraicheur de la jeunesse passée, il est très rare qu’elles soient encore demandées.

Le travail quotidien est également très important. Outre le soin permanent qu’il faut apporter à son apparence, il faut s’exercer sur la démarche, qui n’est jamais assez parfaite, les poses et l’attitude à adopter pour faire valoir les vêtements.

Pour réussir dans le milieu il faut être patient, avoir du goût et surtout, ne pas avoir honte de son corps

Vinciane
Sous le feu des projecteurs

Lors des défilés, toute l’attention est braquée sur elles, les caméras, les lumières, elles sont bombardées par les flashs des appareils photo. L’apogée de la beauté africaine et béninoise. Mais il faut souligner que derrière, il y a un immense travail dans un premier temps avec les couturiers, puisque les tenues sont confectionnées sur mesure, et ensuite avec les équipes de maquillage qui font un boulot remarquable. Les agences de mannequinat ne disposant pas de gros budgets et les événements mode n’étant pas aussi fréquents qu’ailleurs, le métier est plus ou moins sous-payé. Les mannequins béninoises travaillent pour la plupart à temps partiel et disposent d’activités secondaires. D’aucuns arrivent cependant à signer pour de grandes agences internationales leur permettant de voyager de par le monde pour participer aux défilés, et vivre pleinement leur profession.

Des milieux pervers

Il s’agit d’un tabou qui est fermement balayé du revers de la main. Mais des voix s’élèvent pour dévoiler les dessous sordides qui minent le milieu du mannequinat et de la profession d’hôtesse. En effet, certains managers ou tenants des agences abusent de leur position pour obtenir des faveurs à caractère sexuel en échange de marchés ou de promotions.

Des fois, tu peux être confrontée à une situation qui t’oblige à céder ou à accepter les différentes conditions imposées afin de réaliser ton rêve

Gladys, mannequin.

Il y a toujours cette pratique de marchandage sexuel. Surtout dans les agences qui reçoivent énormément de marchés. Pour rester dans le coup, il faut avoir des accointances avec le directeur ou le manager

Chantale, hôtesse événementielle.
Elles aspirent à ce rôle de faire-valoir et vivent de leur passion qui consiste à vendre du rêve. Mais jusqu’où sont-elles prêtes à aller pour atteindre les étoiles ?

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment