11162018Headline:

Cinéma: Madame Dominique Ouattara, a assisté au cinéma Majestic Primavera à la projection de l’avant-première de la série ‘’Invisibles’’.

Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire, a assisté mardi 23 octobre au cinéma Majestic Primavera à la projection de l’avant-première de la série ‘’Invisibles’’. En compagnie du ministre de la Culture et de la Francophonie, du ministre de la Communication et des Médias et de plusieurs personnalités de premier plan du monde de l’audiovisuel et du cinéma, Mme Dominique Ouattara a pris plaisir à suivre cette série réalisée par Alex Ogou retraçant le parcours initiatique de Chaka et sa grande-sœur Hadjara qui du jour au lendemain décident de quitter leurs parents endettés.

Prévue pour démarrer sur la chaine cryptée Canal + à partir du lundi 29 octobre, la série ‘’Invisibles’’, première création originale Canal+ (Afrique) co-produite par Canal+ International et produite par TSK Studio et qui a bénéficié du soutien du Fonds image de la francophonie (OIF) et de l’accompagnement de l’Agence Française de Développement Medias (CFI), pose la problématique des ‘’enfants microbes’’. En format de 10 épisodes de 52 minutes, le réalisateur ivoirien Alex Ogou plonge le téléspectateur dans la vie difficile des enfants qui quittent le domicile familial.

C’est l’histoire de Hadjara et Chaka qui ont quitté leurs parents endettés. La jeune fille trouve un travail, mais Chaka trop jeune pour travailler, se laisse entrainer par son ami Timo dans une bande où vandalisme et violence sont les maîtres mots de leur quotidien. Alors qu’Hadjara tente de sauver son frère de la délinquance, une lutte impitoyable est lancée entre Chaka et son chef de bande.

Entre intrigues, coups bas et autres situations de précarités que vivent tous ces ‘’enfants de la rue’’, Alex Ogou retrace le quotidien des enfants délinquants qui pour survivre se voient souvent obligés de s’adonner à toutes sortes de pratiques. Un sujet d’actualité pour lequel Alex ogou dira l’avoir traité « avec le cœur et responsabilité » qui a aussi suscité une vive émotion et un intérêt particulier pour la Première Dame par ailleurs fondatrice de Children of Africa. « Cette série a été tournée de façon magistrale, je tenais à féliciter le réalisateur Alex Ogou et tous les acteurs. Je suis très fière parce que c’est une série Ivoirienne », a-t-elle témoigné après avoir regardé l’avant-première. Quant à Aziz Diallo, directeur général de Canal+ Côte d’Ivoire, il a dit l’importance que représente la Côte d’Ivoire pour le groupe Vivendi.

La série qui a déjà remporté le Prix de la meilleure fiction francophone étrangère lors du 20ème festival de la fiction de la Rochelle en septembre 2018 a été réalisée selon les normes internationales en la matière.

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment