11212018Headline:

Côte d’Ivoire: À l’approche des fêtes, la tendance aux tailles basses, tatouages bat son plein/ce qu’elles font

En décembre à Abidjan, quelle femme n’aimerait pas passer les fêtes en compagnie d’un homme ? Pour ce faire, nombreuses sont celles qui font jouer un atout majeur de séduction, avec la tendance des pantalons tailles basses, laissant entrevoir des fesses tatouées, comme constaté dans les rues.

En effet bien que ce soit toujours la même rengaine en décembre, cette année particulièrement les “gos” d’Abidjan se mettent en “taille basse” pour capter le regard des hommes à l’occasion des fêtes.

Une tendance qui regagne en popularité. Mais c’est surtout pour mettre en évidence un tatouage au bas du dos, qui serait un atout charme supplémentaire auprès des hommes.

” Le phénomène n’est pas nouveau. Mais c’est une option de beauté à laquelle les femmes cèdent de plus en plus pour plaire aux hommes” confesse une esthéticienne. ” Aucun homme serait insensible aux tatouages présents sur les corps de ces dames “confie une autre femme.

Du côté des hommes aussi, selon les avis glanés, l’on considère comme plus faciles d’accès et plus faciles à séduire les femmes qui ont un tatouage, tout particulièrement si celui-ci est situé dans le bas du dos.

Pour les fêtes, les femmes préfèrent donc faire des choses que beaucoup d’hommes vont remarquer, plutôt que d’interagir spécifiquement avec eux. L’objectif étant toujours d’attirer un maximum pour pouvoir ensuite choisir.

Adriel, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment