11192017Headline:

Côte-d’Ivoire /Bts, inscriptions, non réclamations aux examens… : Des étudiants s’apprêtent à tout mélanger

Les élèves et étudiants des grandes écoles, regroupés au sein du Collectif des étudiants des Grandes écoles et élèves de l’Enseignement professionnel et Technique de Côte d’Ivoire (Cegept-ci), ont dénoncé, le mardi 17 janvier 2017, l’injustice dans leur milieu, qui devrait aboutir à des manifestations de rue dès la semaine prochaine.

Ils l’ont fait savoir, lors d’une rencontre, hier à Marcory. « L’organisation du Brevet de technicien supérieur (Bts) 2016, entachée de graves irrégularités et de désordre, a injustement impacté l’évolution de milliers d’étudiants, et aucun secrétariat spécial n’a été mis en place conformément aux règles régissant la délibération en matière de réclamations », a dénoncé Nempé Serge, le secrétaire national du Cegeptci.

Et de faire le constat de ce que « les parents d’élèves sont victimes d’abus de certaines grandes écoles dont les frais d’inscription ont été doublés voire triplés. Nous exigeons aux fondateurs de se conformer à l’arrêté ministériel qui fixe les inscriptions au Bts à 40.000 francs Cfa », a-t-il martelé, avant d’annoncer des lendemains tumultueux. « Si rien n’est fait dans le sens de permettre aux couches sociales d’étudiants les plus défavorisés de s’inscrire aux tarifs légaux, nous procéderons purement et simplement à la paralysie généralisée des établissements », a-t-il conclu.

M’BRA Konan

soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment