07232017Headline:

Côte-d’Ivoire-Deux producteurs se battent ;Les raisons

producteur1

Le groupe Akobo Poussière qui monte en puissance vient de mettre en conflit deux producteurs. Il s’agit de Charly Parker et Martial Konan N’dri. Les deux hommes se retrouvent avec un contrat signé par les mêmes artistes.

Et cette affaire crée une confusion véritable dans chaque camp. Martial Konan N’dri donne sa version : «C’est Barthelemy N’guessan Kouadio, l’oncle au lead vocal Ange Joël Yao Konan, alias Dj Jojo, qui a découvert le groupe Akobo Poussière constitué de son neveu et ses amis (Dj Kokolé et leur danseur Dj Bloufouê) à Gourominakro (à 10 km de Yamoussoukro) le 11 avril 2015 lors d’une animation publique. Avec leur danse qu’ils ont baptisé ‘’Akobo poussière’’. Par la suite, il les a envoyés à Abidjan pour une production d’album. J’ai signé un contrat de deux ans avec eux pour deux albums. J’ai logé le groupe et nous avons pu enregistrer quatre titres dans mon studio 777 à Yopougon-Ficgayo. Mais quelques semaines plus tard, je n’avais plus de leurs nouvelles. J’ai informé leur oncle qui me dit avoir reçu un message du groupe et qu’ils ont désormais avec un nouveau producteur», explique Martial.

Après des investigations, il s’aperçoit que ses poulains sont dans l’écurie de Charly Parker. Pour avoir la version de ce dernier, nous l’avons eu pendant qu’il était en studio chez Patché avec le groupe qu’il a rebaptisé Akobo System: «Le groupe est  arrivé à Abidjan avec une maquette. Martial leur a fait plusieurs promesses qu’il n’a pas tenues. J’ai lu le contrat en question, effectivement il n’a rien exécuté. La preuve, il ne peut même pas présenter l’album du groupe qu’il prétend avoir réalisé. Donc depuis 3 mois, le groupe l’a quitté parce qu’il prenait la moitié des cachets qu’ils perçoivent dans leurs différents spectacles. Ce qui me choque, c’est que Martial m’appelle au lieu de s’adresser au groupe. Je n’ai rien à voir avec lui. J’ai maintenant un contrat signé avec le groupe. Qu’il me laisse donner la chance à ces jeunes de bénéficier de leur talent. J’ai déjà enregistré 2 titres avec Elvis Ségon et 2 autres avec Patché. On finalise un album de 8 titres qui sortira d’ici le 17 août prochain. Maintenant si Martial a porté plainte, on ira jusqu’au bout».

Aux dernières nouvelles, se sentant grugé, Martial Konan N’dri a saisi le parquet le lundi 10 août pour porter plainte. Comment cette affaire se terminera-t-elle  entre les deux producteurs ?

L’avenir nous situera.

topvisages

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment