11202019Headline:

Côte d’Ivoire: Fabrice Sawegnon sort son premier film ‘’Jusqu’au bout’’ projeté dans les salles abidjanaises

Revoici Fabrice Sawegnon, le patron de Voodoo. Après l’épisode de la politique pas forcément fructueux pour lui, le communicant a décidé de se lancer dans le cinéma, un vieux rêve par lequel il entend terminer sa carrière, dit-il. Le 30 juillet dernier, au siège de Voodoo Group à Cocody Riviera 2, il a organisé une conférence de presse au cours de laquelle il a présenté ‘’Jusqu’au bout’’, le titre de son tout premier film qu’il vient de produire.

Le film est réalisé par Hyacinthe Hounsou. Sawegnon raconte qu’il a rencontré ce jeune réalisateur à travers Facebook qui lui a présenté une série télé (Aphasie, la révolte de Dantra) qui a obtenu le prix spécial du jury au Fespaco 2017. ‘’J’ai décidé alors de le pousser’’, révèle Fabrice Sawegnon qui a trouvé là une occasion rêvée de projeter sur écran une histoire d’amour, son histoire à lui quand il avait 17 ans. ‘’Je considère que le cinéma ivoirien a besoin d’un nouveau coup de pouce. (…) Je souhaite que ce film soit un élément déclencheur pour que des talents encore plus beaux, encore plus inspirés se révèlent’’, confie-t-il.
La conférence de presse a été également l’occasion de présenter les acteurs, sinon les principaux sur les 112 qui y ont participé. On distingue l’illustre Bienvenu Néba, professeur de diction à l’Istc et cinéaste ivoirien faisant office de vieux routier, des étoiles montantes du 7e art ivoirien comme Stéphane Zabavy, Ange Eric N’guessan qui a joué dans la série ‘’Teenager’’ sur la Rti, Evora N’ganza jouant le rôle de Sonia dans la production, Lago Woroka et Julio Teko, un jeune togolais.
‘’Jusqu’au bout’’ est une histoire d’amour, dramatique. Elle met en scelle une soif de justice même si le crime à élucider a eu lieu 30 ans auparavant. Ses acteurs n’ont pas manqué de dire leur passion et leur bonheur à avoir participé au bouclage de ce film que son producteur veut voir être le film ivoirien de l’année. Un challenge pour Patrice Sawegnon qui dit être passé à autre chose depuis la fin des élections municipales dans la commune du Plateau.

Bienvenu Néba a invité le public ivoirien à se mobiliser pour voir cette production cinématographique de belle facture qui, faut-il le souligner, séduit par le bruitage, le son, la lumière, la musique et le jeu des acteurs. ‘’C’est un film fait par des africains pour votre plaisir. C’est un film qui nous a permis de susciter de l’émotion. Il faut donner de la valeur aux œuvres ivoiriennes. C’est donc nous qui devons lui donner de l’audience. Allons voir ce film et faisons en sorte qu’il ait un succès pour susciter d’autres films’’, a exhorté le doyen des planches.

‘’Jusqu’au bout’’ est à l’affiche au cinéma Majestic au prix de 5000 FCFA, à l’espace Ficgayo de Yopougon du 2 au 22 août 2019.

Connectionivoirienne

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment