01172017Headline:

Côte d’Ivoire /Immigration sans difficulté aux Etats-Unis d’Amérique : Voici les opportunités

me konan

 Au cours d’une conférence de presse qu’il animait le samedi 20 août 2016 à la MPA (Maison de la Presse d’Abidjan), Ryanne Konan est longuement revenu sur son aventure aux Etats-Unis qu’il qualifie de succès. D’autant que, parti seulement avec une maîtrise de Droit en poche au pays de l’oncle Sam, il dirige aujourd’hui un cabinet d’avocats spécialisé dans la cause des immigrants dans ce pays de l’Amérique du Nord.

Conscient des opportunités que la première puissance du monde garantit aux immigrants, il propose d’aider ses concitoyens à s’y rendre sans heurts. A juste titre, il égrène plusieurs chapelets des possibilités d’entrer et séjourner aux Etats-Unis d’Amérique, malgré la détention du visa. Pour lui, en effet, il existe trois façons d’immigrer dans cet Etat. « On immigre aux USA par le travail, la famille et l’obtention d’une Green-Card », indique le conférencier qui ne manque pas de mettre en garde les candidats à l’immigration contre les nombreux escrocs qui se dressent souvent sur le chemin du remplissage des formulaires de candidature.

« Il y a beaucoup d’avantages à aller vivre aux USA. Certes, la vie n’y est pas toujours rose, mais je ne découragerai personne à s’y rendre, car c’est le seul pays au monde où l’on réussit par la force du travail », exhorte-t-il. Sans omettre de rappeler que les Etats-Unis accordent le visa à ceux qui veulent aller y travailler et à ceux qui y ont de la famille, soit le père, la mère ou le fils. En plus de ceux-ci, Ryanne Konan note que le visa est régulièrement accordé aux professeurs d’Universités et à tous ceux qui ont du talent.

Dans la foulée, il ajoute qu’il existe des visas pour les petits investisseurs dont le chiffre d’affaires se situe entre 10 et 25 millions Fcfa et des visas pour des chiffres d’affaires plus importants qui oscillent autour de 300 millions Fcfa. « Il y a aussi des visas agricoles qui donnent droit à un travail temporaire sur trois années », souligne l’avocat avec une note de regret. Car, la Côte d’Ivoire son pays ne figure malheureusement sur aucune des listes de visas qui pourraient pourtant profiter à ses ressortissants, et par ricochet contribuer à renflouer ses caisses par le processus de transfert de fonds vers le pays d’origine des immigrés.

Pour lui, l’obtention du visa par la loterie est une véritable opportunité que doivent saisir les candidats ivoiriens à l’immigration. D’autant que les Etats-Unis octroient chaque année 55 000 visas à l’Afrique toute entière par ce processus. « La loterie s’ouvre dans le mois d’octobre. Pour être candidat, il faut d’abord être détenteur du baccalauréat. Lorsque vous gagnez, c’est l’ambassade des USA qui vous contacte et non une tierce structure », précise le patron de Ryanne Konan Law Office and Legal Services.

Faut-il le noter, dans le cadre de ses activités de conseils, ce cabinet a noué un partenariat avec Sainte Philomène Business House, un cabinet de droit ivoirien enregistré à la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire et dirigé par Meless Nomel Delamard. Sur la question relative à la garantie à laquelle doivent s’attendre les potentiels clients, Ryanne Konan est sans équivoque :« je garantie les représenter dignement avec mon pouvoir et mes connaissances ».

Idrissa Konaté  

-lepointsur.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment