09212020Headline:

Côte d’Ivoire La Rti n’est pas un média public; les raisons

RTI

Ahmadou-Bakayoko-et-Affoussiata-Bamba

Journée mondiale de la télévision : Il y a quelques jours, Tiemoko Antoine Assalé exprimait son ras-le-bol face à la caporalisation de la Rti par le pouvoir en place : «Rfi est un média public. France24 est un média public. Ils invitent Marine Le Pen, les opposants à François Hollande pour l’allumer et le traiter de « menteur » sur leurs antennes. La Rti ne peut même pas inviter Mamadou Koulibaly sur le plateau du journal de 20 heures pour parler de la gouvernance de Ouattara. Vous voyez la différence? Rfi et France24 sont financés par l’argent de tous les Français et tous les Français y ont accès pour dire ce qu’ils pensent de leurs dirigeants. La Rti est financée par l’argent de tous les Ivoiriens, mais de régime en régime, seuls les partisans de la pensée unique du régime y ont accès. Donc arrêtez de dire que la Rti est un média public. C’est un média privé d’Etat… »

Répondant à ce constat, la directrice commerciale de la Rti, Mariama Da Chagas, se permettait, avec une effarante arrogance et sans revenir sur le fond du problème soulevé par le directeur de l’Eléphant Déchaîné, de lui répondre : «La RTI est financée par l’argent de tous les Ivoiriens ? Informez-vous mieux sur ce sujet, savez-vous ce que la redevance représente dans notre chiffre d’affaire ? »

Mais si madame Da Chagas avait raison, si la redevance représente si peu dans le budget de l’organe de propagande et d’abrutissement du pouvoir, alors pourquoi donc continuer de contraindre les populations à le financer, en imposant le paiement d’une redevance de 2.000 fcfa, que l’Etat prélève de force avec chaque facture d’électricité ? Puisque les programmes de la Rti s’adressent exclusivement aux tenants du pouvoir, pourquoi ne pas prélever cette redevance uniquement aux militants encartés du Rdr, du Pdci, de l’Udpci et du Mfa ? Si l’argent des Ivoiriens a si peu d’importance, pourquoi ne pas mettre fin aux subventions étatiques dont bénéficie la Rti? Pourquoi ne pas lever le monopole qui contraint les annonceurs à acheter des espaces publicitaires à cette structure, en dépit de la vacuité et la médiocrité tellement affligeantes de ses programmes ?

La Rti viole la loi à longueur de journée, en ne donnant pas accès à ses antennes aux opposants au régime Ouattara. Le 2ème Congrès ordinaire de LIDER vient de se tenir le 8 novembre 2014 à la Bourse du travail de Treichville. Pas une seconde n’a été retransmise à la télévision nationale, au grand dam des militants, sympathisants, de l’opinon et de plusieurs représentants du corps diplomatique qui s’en offusquent publiquement. Lorsque le Pr. Mamadou Koulibaly a été victime d’un étrange accident de la circulation qui a failli lui coûter la vie en octobre 2012, personne n’a envoyé une lettre d’invitation à la Rti et pourtant, ses journalistes et cameramen ont su trouver tous seuls et très rapidement le chemin de la Pisam, où était hospitalisé le président de LIDER. A croire que pour la Rti, la seule information qui vaille la peine de passer sur ses antennes est celle de la mort ou du malheur de l’opposant principal à Ouattara.

Lider

Comments

comments

What Next?

Recent Articles