09242017Headline:

Côte d’Ivoire: Le dernier recensement révèle qu’il y a plus de femmes à Abidjan que d’hommes/Voici les nombres par region

femme abidjan

Le dernier recensement de la population et de l’habitat révèle qu’il y a plus de femmes à Abidjan que d’hommes

Les résultats du dernier Recensement général de lapopulation et de l’habitat (RGPH) ont été présentés ce vendredi à la presse par le Directeur général de l’Institut national de la statistique (INS), Ibrahima Ba, par ailleurs directeur exécutif du RGPH 2014.

En attendant le prochainrecensement initialement prévu en 2024, on constate que chaque dix ans, la croissance de lapopulation Se ivoirienne est en baisse.
Selon les chiffres en notre possession ce sont au total, 22.671.331 de personnes qui ont été recensées et qui résident en Côte d’Ivoire à la date du 15 mai 2014.
Sur cette population, 17.107.086 soit 75,5% visent en zone forestière, tandis que 5.564.245 soit 24,5% sont en zone de savane.
A cela, il faut ajouter que les régions de Daloa, de San-Pedro, des montagnes ont plus de 2 millions d’habitants et les régions de Bouaké, Korhogo ont unepopulation qui est comprise entre 1 et 2 millions d’habitants.
Il faut retenir que la commune la plus peuplée est celle de Yopougon qui compte 1.071.543 habitants. Elle est suivie de celle d’Abobo qui a unepopulation  de 1.030.658 habitants.
Selon le Directeur général de l’INS, les résultats du 4 ème RGPH confirment qu’en Côte d’Ivoire, il y a plus d’hommes que de femmes, mais il y a plus defemmes Search femmes de nationalité ivoirienne que d’hommes.
Il a par ailleurs relevé qu’à Abidjan, il y a plus defemmesque d’hommes et à Bloléquin dans l’ouest montagneux, il y a plus d’hommes que de femmes.
Le dernierrecensement  révèle que lapopulationjeune est en baisse. C’est pourquoi, Ibrahima Ba a affirmé que la Côte d’Ivoire est en pleine démographie.
Sur lapopulation totale recensée qui est de 22.671.331, l’on constate également que 17.172.995 sont de nationalité ivoirienne et 5.491.972 sont d’autres nationalités.
Le Directeur exécutif a précisé que 6364 personnes n’ont pas déclaré leur nationalité. Selon lui, soit elles n’ont pas été interrogées sur ce sujet, soit elles étaient absentes.
Sur lapopulation  recensée, plus de 13 millions ne savent ni lire, ni écrire. «Ce phénomène touche lesfemmes que les hommes, » a déclaré Ba.
La réalisation du RGPH 2014 a couté la somme de 15.623.740.000 FCFA a souligné le Directeur en réaffirmant que moins de 1,5 dollar a été dépensé par population.
Le taux de couverture du RGPH 2014 est estimé à 97%. Le Directeur a à l’occasion expliqué que le boycott du FPI n’a pas eu d’impact sur lerecensement  d’autant plus que le processus était à la phase de dénombrements.
Wassimagnon, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment