06202018Headline:

Côte d’Ivoire: Le Jazz, cette musique peut-il apporter la cohésion sociale?

L’Association ivoirienne des Alumni des programmes américains dénommée ”Us Alumni Côte d’Ivoire” (Usaci) en collaboration avec l’Ambassade des Etats-Unisa organisé une conférence sur le Jazz au centre Andrew Young dans la commune de Plateau.

Placée sous le thème ‘’Jazz comme facteur de rapprochement des Blancs et des Noirs aux Etats-Unis’’, la conférence a réuni plusieurs acteurs de ce style musical.

« Le jazz permet la transmission générationnelle, c’est une musique qui n’a pas de destination, elle réussit là où le politique échoue », a déclaré Alex Kipré journaliste au quotidien Fraternité Matin. Selon lui, le jazz est une musique qui peut apporter la paix en Côte d’Ivoire, car elle ne fait pas de distinction et peut être écouté par toutes les générations.

Pour Moussa Sangaré, professeur d’anglais et musicien, il y a un rapprochement entre le jazz et le Zouglou. Leurs rythmes, leurs chants et leur son peuvent s’avoisiner au jazz, car le style musical Zouglou rentre dans le canevas du jazz. Ce genre musical qui fait la satyre des maux de la société a permis aux Ivoiriens de rentrer dans univers musical de joie à un moment donné.

Le professeur Antoine Taco a fait l’historique du jazz en Amérique tout et un rapprochement avec la Côte d’Ivoire. Il a montré que le blues qui est un genre musical vocal et instrumental né à la fin du xixe siècle est considéré comme le point de départ du jazz.

Rappelons que l’Usaci a pour objectif, de partager avec la société ivoirienne les expériences acquises aux Etats-Unis d’Amérique par ses membres et conduire des activités d’utilité publique pour la Côte d’Ivoire.

 

 

imatin.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment