10172019Headline:

Côte d’Ivoire: l’histoire incroyable de Ouayogodé Mabiné

Elle se nomme Ouayogodé Mabiné. Elle est fondatrice, promotrice et Gérante du ”Grenier de la Bagoué”.
Elle a mis en place un concept qui vise a l’autonomisation de la femme entreprenante qui est la transformation des produits agro-alimentaires et la fabrication de produits cosmétiques à base d’ingrédients locaux naturels.
Ce projet est venu lors d’un séjour carcéral qui aura duré 4 mois à la MACA où elle faisait des granulés de mil pour ses codétenues au bâtiment F pendant le mois de Ramadan. Lorsqu’elle est mise en liberté provisoire, elle décida de se lancer dans la commercialisation des granulés de mil. Elle va alors créer ses recettes de granulés de mil , Maïs, sorgho etc…
De la MACA elle décide d’implanter une unité de transformation dans la région de la Bagoué plus précisément à Boundiali d’où elle est originaire.

C’est de là qu’elle va trouver l’inspiration pour innover, et créer les biscuits de baobab, la confiture de baobab et tamarin pour ne pas citer que ces quelques produits car la liste est longue…
Elle va innover pour donner plus tard des flocons de mil ( Quaker), maïs et sorgho…

Au niveau des produits cosmétiques, elle va allier les huiles du terroir à des produits comme le curcuma dont elle est même est productrice et transformatrice pour en faire des savons liquides et compacts.

Les difficultés rencontrées sont d’ordre matériel, financier et structurel. Il lui faudrait du matériel adéquat à la réalisation de tous ses produits les uns plus innovants que les autres. Son marché existe autant sur le plan national qu’au delà de nos frontières. Cependant, elle peine à répondre à la demande de plus en plus grande faute de fonds de roulement.

À la recherche de financement, elle souhaite qu’une réelle politique d’accompagnement soit mise en place pour soutenir les femmes dans le domaine de la transformation car après l’agriculture, la transformation sera désormais un des piliers principaux de l’économie Ivoirienne.
Elle souhaite une subvention au niveau des tests de laboratoire beaucoup trop onéreux et enfin un réel suivi des organes de gestion des exportations des produits locaux.
Elle invite les femmes à être solidaires dans cette lutte pour leur droit…

Elle est membre de Alliance des femmes Entrepreneures solidaires de Cote d’Ivoire AFESCI l’une des plus grandes associations de femmes Entrepreneures en Côte d’Ivoire.

Abidjantv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment