09212018Headline:

Côte d’Ivoire, Musique: Namizata Sangaré affirme “La CNDH-CI contribuera au succès du FEMUA”

 

La Commission nationale des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDH-CI) et la Fondation Magic System ont renouvelé, jeudi soir à Abidjan, leur partenariat dans le cadre de la promotion des droits de l’homme en prélude à la 11ème édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

«Nous évoluons dans la même dynamique. Le FEMUA reste un canal privilégié pour adresser nos messages aux différentes populations », a vanté Salif Traoré dit A’Salfo, lead vocal du groupe Magic System, également Commissaire général du FEMUA.

Pour sa part, la présidente de la CNDHCI, Namizata Sangaré a salué les actions de Salif Traoré et ses amis dans la promotion des droits de l’homme et la conscientisation de la jeunesse. Cela montre, selon Mme Sangaré « le rôle de l’artiste dans l’édification de la société ».

Poursuivant, elle a indiqué que son institution compte organiser des espaces de débats en relation avec les thèmes du FEMUA et parrainer le cross qui sera organisé dans la ville de Korhogo. « La Commission contribuera au succès du FEMUA », a rassuré Namizata Sangaré.

La 11ème édition du FEMUA qui se tiendra du 17 au 22 avril 2018 autour du thème « jeunesse et immigration clandestine », sera parrainée par le chef du gouvernement ivoirien , Amadou Gon Coulibaly.

Facteur de développement par ses actions sociales, le FEMUA compte à son actif la réhabilitation et l’équipement d’hôpitaux, d’orphelinats, de pouponnières, des dons aux réfugiés ainsi que la construction de plusieurs établissements scolaires offerts à l’Etat de Côte d’Ivoire. Chaque année, plusieurs stars venues de l’extérieur prestent sur cette scène aux côtés d’artistes du pays.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment