01252017Headline:

Côte-d’Ivoire /RTI« Mauvaise gestion, favoritisme et discrimination salariale »: ce que veut faire les syndicats

Pendant que le Directeur général (DG) de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI) Ahmadou Bakayoko, s’active avec son équipe pour atteindre ses objectifs au plan financier , il affronte une fronde dirigée par les syndicats de la maison conduits par Kouadio Amonzame, Secrétaire général du syndicat national des agents des organes des secteurs publics et parapublics de l’information (Synninfo).

Devant le climat de plus en plus tendu, Ahmadou Bakayoko avait convoqué une réunion de tout le personnel le vendredi 23 décembre 2016, les responsables de la RTI se sont retrouvés avec une poignée d’agents.

« Je vous invite à assister à notre assemblée générale qui aura lieu le mercredi 28 décembre 2016, à 14 heures 30, au stade de la Haute Fréquence de la Maison de la RTI à Cocody. Là, vous saurez toutes les décisions que nous allons arrêter », a déclaré à Afrkipresse Kouadio Amonzame, également président de l’Intersyndicale du secteur des médias de Côte d’Ivoire (ISMCI).

Il n’exclut pas de recourir à la grève pour protester entre autre contre les allégations de ‘’mauvaise gestion’’, favoritisme et de discrimination salariale’’, faites contre Amhadou Bakayoko. Des allégations que balaie d’un revers de la main un proche collaborateur du DG qui parle de « mauvaise foi des syndicats ».

Dasse Claude
Afrikipresse.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment