08212017Headline:

Côte d’Ivoire :Scandale Un concours suspendu en pleine composition

ministere de la fonction publique

Scandale au ministère de la Fonction publique. Le concours professionnel des professeurs des lycées et collèges qui se déroulait samedi dernier a été suspendu alors que les candidats étaient en pleine composition. Dans certains centres d’Abidjan, des candidats étaient en train de finir ou avaient fini de composer dans la première matière (culture générale). Et dans d’autres centres, ils avaient même fini de composer dans la seconde matière, le français (une matière spécifique). Ils attendaient même la troisième épreuve relative aux statuts et règlements de la Fonction publique. Autre anomalie constatée, prévu pour 7h, le concours a finalement démarré à 14h30. Après que les sujets sont arrivés à 14 h. C’est après plus de 7h d’attente, épuisés et découragés, que les candidats ont composé. Selon des sources, le concours a été reporté
Les raisons de ce report sont liées au faible tirage des sujets. Qui n’aurait pas permis à tous les candidats de recevoir tous les sujets. L’argument du faible tirage du sujet est-il vraiment la cause du report ? Ou cache t-on des fraudes ? Pour les candidats, c’est une frustration et une injustice d’autant plus que les sujets de demain ne seront pas les mêmes que ceux de samedi dernier. Selon eux, le préjudice moral qu’ils ont subi du fait de la mauvaise organisation de ce concours doit être réparé. Ils entendent porter plainte au cas où ils échouent à ce concours après ce report.
Jusqu’à ce que l’organisation de ce concours ait été retirée à l’Ecole normale supérieure (Ens) au profit de la Fonction publique, les candidats ont été toujours satisfaits de l’organisation dudit concours par l’Ens. Le concours se tenait en une journée quelque que soit l’heure à laquelle il s’achevait.
Le concours professionnel des professeurs de collège est réservé aux instituteurs ayant la licence ou la maîtrise. Celui des professeurs de lycée aux professeurs de collège.
Nous avons tenté sans succès de joindre par téléphone, le service communication du ministère de la Fonction publique pour entendre la part de vérité du cabinet concernant ce report.

Charles Bédé
notrevoie

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment