08202017Headline:

Côte d’Ivoire :Voici pourquoi les agents de la RTI suspendent leur grève…!

Les agents de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI) ont décidé de suspendre le mot d’ordre de grève qu’ils avaient lancé.

Les employés de la RTI avaient décidé d’observer un arrêt de travail allant du lundi 30 janvier au mardi 31 janvier 2017.  Un communiqué du Syndicat national des agents des organes des secteurs publics et parapublics de l’information (SYNINFO) et de  l’intersyndicale le confirme.

Cela  dans le seul but de donner une chance aux négociations. Cette décision a été prise au sortir d’une rencontre entre les syndicats et les responsables de la Maison bleue.

RTI-greve-suspendu

« La grève des agents de la RTI prévue pour les lundi 30  et mardi 31 janvier est suspendue. La Direction générale de la RTI et les syndicats poursuivent les négociations », peut-on lire dans ledit communiqué.

Kouadio Amonzame (SYNINFO) et Yahouet Malick de l’intersyndicale  exhortent  «  à faire plus d’efforts dans l’accomplissement des travaux quotidiens » pour la satisfaction des téléspectateurs.

Le Directeur général de la RTI, Ahmadou Bakayoko, s’est engagé personnellement  à prendre en compte les « attentes sociales » des agents « tout en restant prudent dans la gestion ».

Les syndicats exigent le paiement des avancements catégoriels, la transformation en contrat à durée indéterminé (CDI) les contrats des agents en situation de contrat d’assistance technique (CAT) et contrat à durée déterminée ayant effectué au moins deux années d’activité au sein de l’entreprise.

La Radiodiffusion télévision ivoirienne est un média public qui compte 700 agents. Au lendemain de la crise post électorale, plusieurs employés ont été licenciés. Il leur serait reproché d’avoir collaboré avec le régime de l’ex président Laurent Gbagbo. Alassane Ouattara,  déclaré vainqueur par la Commission électorale indépendante, l’avait interdit. Ce média d’Etat subit bien souvent des critiques très acerbes de la part des téléspectateurs. Cela avait amené le ministre Koné Bruno à faire une déclaration pour défendre la RTI.

Espérons que les négociations aboutiront.

webnews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment