05302017Headline:

Couper-décaler: Soro prend position voici celui qu’il prefére

 

soro,hamed

-serge-beynaud-dj-arafat

Longtemps dénigré, critiqué et traité de musique nulle, le couper-décaler vient de recevoir le soutien, l’admiration et la fascination du president de l’Assemblée nationale(Pan), Guillaume Soro.

À travers un post facebook, l’autorité politique a traduit toute sa fascination devant cette musique pourtant dénigrée par bon nombre de mélomanes ivoiriens et de professionnels de la musique. «Longtemps la musique couper-décaler a été aperçue comme un enchevêtrement d’onomatopées sans véritable sens, juste pour amuser la galerie et faire danser à travers une musique bruyante accompagnée par des attitudes ostentatoires tentant à jeter des billets à tout va! Mais ça, c’était avant l’avènement de cette nouvelle vague de chanteurs et adeptes de cette musique à l’instar de Serge Beynaud », écrit-il avec une passion incommensurable.

Pour l’homme politique, certes dans le passé, cette musique prêtait le flan à être traitée comme juste pour amuser la galerie, mais bien des années après, le couper-décaler est devenu une vraie musique. Cela selon lui grâce aux efforts conjugués et aux talents de certains des acteurs qui ont su imposer une véritable assise à cette musique. Et dans cette vague d’artistes, il ne manque pas de citer en premier plan Serge Beynaud, qui, sera couvert d’ailleurs d’attalakus (Ndlr: éloges) par le Pan.

«Véritable tube-machine entre autres, le “Koumanlébé” ou le tout récent “Okeninkpin”, ce garçon lui-même étant arrangeur, allie aisément rythmes endiablés, flow impeccable et chorégraphies très appréciées avec ses danseuses dont la plus célèbre “la petite Zota”, qui contribue à parfaire le tableau artistique du chanteur ivoirien qui caracole en tête des hits africains», s’est-il fondu en appréciations à l’endroit de Serge Beynaud.

Et comme pour témoigner de sa subite et soudaine admiration pour le mannequin des arrangeurs, Soro Guillaume consacre un focus sur sa web tv(Guillaume soro tv), au poulain de A’Salfo. Cette admiration de Soro pour cet acteur du couper-décaler est aujourd’hui interprètée diversement par bien des acteurs du showbiz ivoirien, qui estiment que cette sortie serait un autre épisode de la guéguerre Arafat-A’Salfo.

Certains de ces acteurs avec qui nous avons échangé n’ont pas manqué de traduire que cette sortie de Soro Guillaume serait une riposte à Arafat qui serait lui le ”bon petit” du Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko. En effet, certains observateurs argumentent en estimant que DJ Arafat étant le filleul de Hambak, il s’est attaqué à un ami(A’Salfo) et aussi un conseiller(Yves Zogbo Junior) de Soro Guillaume, alors que les deux hommes politiques seraient eux dans une bataille de positionnement.

Dans ses piques à l’encontre de A’Salfo, Arafat avait également marqué son étonnement que celui-ci ait produit Serge Beynaud:«Toi, A’Salfo, tu as toujours décrié que tu n’aimes pas le couper-décaler parce qu’il n’a pas de texte pourtant tu es allé produire Serge Beynaud qui lui aussi fait cette musique que tu blâmes».

Deux semaines plus tard, c’est Soro Guillaume qui se fond en ”attalakus” pour Serge Beynaud. Est-ce une libre appréciation de la musique de ce dernier ou une facette du clash Arafat – A’Salfo? Affaire à suivre.

Philip KLA

L’INTER

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment