05272017Headline:

D’Anoumabo à Angré, l’incroyable parcours de Magic System/ ce qu’il faut retenir…

magic systeme

Avec la foi, la persévérance, la volonté de réussir et surtout l’abnégation au travail, les Magiciens, hier à Anoumabo sont depuis le jeudi 04 août 2016 dans le chic quartier de Cocody Angré où ils y ont inauguré leur nouveau siège en présence du ministre de la Culture et de la Francophonie et plusieurs autres importantes personnalités du pays.

Pour arriver à ce niveau, il leur aura fallu d’abord l’union en leur sein, la foi en leur entreprise, le sérieux dans le travail, l’humilité en tous genres et surtout l’abnégation au travail. Ces vertus et valeurs incarnées au quotidien par le groupe Magicien ont fini par faire d’eux de véritables modèles pour la jeunesse ivoirienne et même africaine. Et pour démontrer à cette jeunesse qui croît en eux, les Magiciens venus d’Anoumabo ont fait œuvre utile. Non pas pour prouver qu’ils sont nantis mais pour dire aux jeunes ivoiriens de continuer à croire en leurs rêves. En se mettant à fond au travail, bien entendu.

Hier à Anoumabo, Magic System vient de déménager dans le chic quartier de Cocody Angré. A’Salfo, Tino, Goudé et Manadja ont présenté officiellement le siège de Gaou Productions, structure faisant dans la communication, l’organisation de concerts et évents, la production de contenus audio-visuels et surtout le social. Cette imposante bâtisse installée en plein carrefour des Oscars à Angré, concentre en ses locaux Gaou Productions et la Fondation Magic System.

Pour A’Salfo, c’est un projet qui a été nourri depuis longtemps. C’est pourquoi a-t-il traduit sa fierté et sa joie devant sa matérialisation. « D’Anoumabo où on a commencé, aujourd’hui, nous sommes à Angré pour ce siège », traduit-il. À l’en croire, en bâtissant un tel siège, l’objectif est de permettre à des jeunes d’avoir des emplois. Contribuant ainsi à sa façon de réduire le taux de chômage. Avec une telle façon de voir, A’Salfo espère pouvoir faire évoluer les mentalités et aussi susciter l’espoir chez les jeunes quelles que soient leurs situations et difficultés.

Cette vision du monde du groupe Magic System n’a pas manqué de séduire le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman qui s’est fait très élogieux à leur endroit. « Je suis heureux de prendre part à cette cérémonie. Ce que je vois est un exemple de ce que la jeunesse est capable de réussir », fait-il savoir d’entrée. Pour Maurice Bandaman si A’Salfo et ses amis ont pu arriver à ce niveau, c’est grâce à leur sérieux, leur union, leur discipline et surtout leur abnégation au travail. « Ils offrent l’exemple de ce qu’une entreprise culturelle peut réussir. Jamais on n’a entendu de divergence entre eux. Ils sont unis, disciplinés et travailleurs. Ils sont aussi transparents et ont le sens du partage. Quand on a ces qualités, on arrive au succès », a-t-il soutenu. Félicitant le groupe Magic System pour leur esprit entrepreneurial et d’ouverture, Maurice Bandaman a exhorté les artistes et la jeunesse ivoirienne à prendre exemple sur les quatre garçons venus d’Anoumabo.

Saluant cette initiative de Magic System, Kabran Kouamé, inspecteur général de la Jeunesse représentant le ministre Sidi Touré, s’est dit fier des actions et des valeurs du groupe Zouglou. « La Côte d’Ivoire a besoin d’un nouveau modèle de jeunes, dynamiques et persévérants. Le groupe Magic System incarne cette jeunesse. La Côte d’Ivoire est fier de vous », a-t-il soutenu.

Gaou Production dont le Directeur Exécutif est Yacouba Ouattara et la Fondation Magic System avec pour Directeur Exécutif, Jean-Luc Boua, emploient une vingtaine de jeunes et ce chiffre peut s’accroître selon la densité des activités. Les travaux de construction de ce nouveau siège ont démarré depuis 2014. Les différentes activités de ces deux grandes entités de Magic System reposent sur l’éducation, la santé, le social, l’humanitaire, la culture, l’environnement et la production audio-visuelle.

 

Philip KLA

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment