09242017Headline:

Diago Strong victime d’un accident ,s’écroule en pleine rue à New York

diagou strong

Victime d’un AVC : Diago Strong s’écroule en pleine rue

Le chanteur ivoirien Diago Strong a été victime il y a peu d’un accident vasculaire cérébral (AVC) en pleine rue, à New York où il réside. Evacué d’urgence dans un établissement sanitaire, il a fait plusieurs jours dans le coma, suivis d’une longue hospitalisation.

Le crooner ivoirien Diago Strong, revient de loin. Le chanteur basé à New York, a été victime récemment d’un accident vasculaire cérébral (AVC) en pleine rue. Il en reparle avec beaucoup d’émotion dans la voix. «C’est la première fois de ma vie que je vivais quelque chose comme ça. Tout d’un coup, je me suis senti très mal. J’étouffais, mes pieds flanchaient et je me suis affaissé. Et j’ai perdu connaissance», raconte-t-il.

Heureusement, l’artiste était en compagnie d’un ami, qui a appelé immédiatement les secours. Diago Strong a été conduit d’urgence dans l’hôpital le plus proche, pour les premiers soins. Dans les heures qui ont suivi, il a été transporté dans un autre établissement plus adapté à son état. Car, il était dans le coma.

«Quand je me suis réveillé des jours plus tard, j’étais sous respiration artificielle, se souvient-il. Les médecins m’ont expliqué que j’avais été victime d’un accident vasculaire cérébral. Des caillots de mon sang se sont retrouvés dans mon cerveau. Je n’avais que quatre heures à vivre, si je n’avais pas été évacué d’urgence dans un hôpital».

Après plus de trois mois entre la vie et la mort, Diago Strong a recouvré peu à peu la santé. Les médecins lui ont donné le feu vert pour qu’il regagne son domicile Newyorkais. D’où il continue de suivre ses soins.

Sa capacité de récupération ayant rassuré ces derniers, ils lui ont même permis début août, de se rendre à Paris, pour se reposer auprès de sa famille qui s’y trouve. «J’ai été malade pendant trois mois et demi. Ma convalescence continue, ainsi que mes soins. A Paris, je suis entouré des miens et ça me fait beaucoup de bien moralement. Mais, je suis strictement les conseils des médecins, pour éviter des problèmes, qui peuvent provoquer une rechute», précise-t-il.

Dès le 15 octobre prochain, Diago retournera à New York, pour achever le mixage de son nouvel album de dix titres. C’est de la soul et du blues, au service de sa voix mélodieuse. Le dida reste sa langue de prédilection, pour passer ses messages. Mais la surprise, c’est que l’artiste fait un clin d’œil pour la première fois à la salsa, avec deux titres. Les mélomanes auront droit à un single au début de l’année et l’album complet suivra quelques mois après.

Diago Strong est arrivé à Paris en 1969 et y a commencé sa carrière musicale dans les années 70. Son premier album “You mon say”, est sorti à Abidjan en 1977. C’est depuis le 17 juin 2000, qu’il vit à New York, aux États-Unis.

 

Par téléphone par Eric Cossa

ecossa@topvisages.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment