09202019Headline:

Dior dévoile le fruit de sa collaboration avec la société ivoirienne Uniwax 

Dior a dévoilé en avril le fruit de sa collaboration avec la société ivoirienne Uniwax : sa collection Croisière 2020, dont plusieurs pièces sont en wax 100 % made in Africa.

Si ce n’est pas la première fois qu’une maison de haute couture pare ses collections de wax, Dior a tout de même créé la surprise. Sur la lisière de plusieurs pièces de prêt-à-porter en wax issues de la collection Croisière 2020 – dévoilées le 29 avril lors d’un défilé grandiose au palais El Badi de Marrakech – les quelque 800 personnes invitées pouvaient lire sans difficulté la mention « Uniwax Special Edition Christian Dior – Guaranteed Real Wax Printed in Côte d’Ivoire ».

Une première pour la maison Dior, mais surtout pour Uniwax, filiale du groupe hollandais Vlisco, basée dans la commune de Yopougon, à Abidjan, depuis 1967. Aussi, au-delà des précédents Jean-Paul Gaultier, Burberry, Stella McCartney ou même Yohji Yamamoto, c’est bien la première fois qu’une grande maison de mode collabore étroitement avec une société africaine.

Cette dernière a non seulement fabriqué les tissus mais aussi revisité les motifs emblématiques de la maison Dior que sont la toile de Jouy et la carte de tarot. Et ce, pour la conception de robes, de manteaux, de combinaisons, de jupes, etc. Sans compter une chemise sur laquelle est imprimé le portrait de Nelson Mandela, signée du Burkinabè Pathé’O – l’un des créateurs privilégiés d’Uniwax.

Le wax, un symbole transculturel

L’histoire de cette collaboration inédite commence quand Maria Grazia Chiuri, styliste et directrice artistique des collections femmes de la maison Dior, connue pour son attachement à la diversité culturelle et ses revendications féministes, découvre Wax & Co., le livre d’Anne Grosfilley, anthropologue et spécialiste des textiles et de la mode en Afrique, dans lequel elle retrace l’histoire du wax et d’autres tissus africains.

Lire sur jeuneafrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment