01172017Headline:

En vacances ce que font à Abidjan les stars ivoiriennes du football

 

jouers ivoiriens star

Pros ivoiriens : Bonne cause et travaillement à Abidjan

En vacances depuis peu, les stars ivoiriennes du football en profitent pleinement de ce temps de repos sur les bords de la lagune Ebriė Chaleur familiale et ambiance à l’ivoirienne. Ils sont partagés entre virées nocturnes et actions sociales. Matchs de gala, concert de bienfaisance. Même si le carême a freiné l’ardeur de certains, d’autres préfèrent les nuits chaudes et le plaisir pour faire passer le stress des matches de saison. Ce sont de véritables noceurs avec champagnes, liqueur et autres boissons alcoolisées. Beaucoup de jeunes footballeurs ont été aperçus dans plusieurs maquis, bars VIP et boîtes de nuit. Wilfried Kanon, Eric Bailly et Max Gradel étaient le jour de la fête des mères au maquis l’internat. ‘’Travaillant’’ des billets de banque des artistes dont Yodé et Siro.

Nombreux sont ceux qui posent des actes de grandes portées sociales. C’est le cas par exemple des frères Kalou à travers la fondation Kalou. Ces derniers, ont récolté des fonds le 5 juin au Radisson Blue à Port-Bouët. Pour aider les malades d’insuffisance rénale.
Le défenseur de Liverpool Kolo Touré, lui, s’investit dans l’environnement. Il a décidé de sensibiliser les Ivoiriens sur les effets néfastes de l’insalubrité. Pour ce faire, le défenseur de la Côte d’Ivoire a troqué ses crampons contre un balai il y a quelques jours à Treichville. Kolo Touré a également profité de son passage au pays natal pour visiter l’orphelinat de Bingerville et promis aux enfants de refaire leur piscine.

Il y a aussi ceux qui mettent à profit leurs vacances pour rencontrer parents et amis ou surtout leurs anciens clubs. Plusieurs d’entre-deux ont préféré faire des dons composés d’équipements sportifs. Enfin, ces pros internationaux sont sollicités pour prendre part à des matchs de gala. Notamment Serge N’Guessan, Gbohouo Sylvain, Wilfried Kanon, Franck Kessié, Lamine Koné ou encore Seri Jean Michael qui ont été aperçus au terrain de la pharmacie Tiacoh de Marcory pour la célébration des 15 ans d’existence du centre OSA. Les abobolais, quant à eux, ont célébré la génération de footballeurs ivoiriens le 12 juin dernier au terrain d’Abobo. Ils étaient encore nombreux ces ‘’pro’’ qui n’ont pas voulu se faire conter cet événement riche en émotion. Une jeune fille a dit : ‘’Abidjan est doux quand les joueurs sont-là !’’

Daniel Nessemon

abidjanshow.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment