03232017Headline:

Gastronomie / Florence Koné : “Ce que Les Ivoiriens aiment …»

florence1

Initiatrice du festival des grillades et DP du magazine cordon bleu, la jeune et belle Florence Koné nous entraîne cette semaine dans le gourmand univers de la gastronomie et de l’art culinaire.Cela faisait un bout qu’on n’avait pas eu l’appétit sur cette page, c’est chose faite avec une de ses recettes préférées (le Soumara Lafri) agrémentée de quelques infos et conseils sur le thème du festival des grillades qui se déroulera les 5 et 6 septembre 2015.

  • D’où vient cette passion pour la cuisine ?

– Je pense que c’est dû en partie à mon parcours professionnel. J’ai travaillé il y a quelques années avec le service consommateur de Nestlé CI qui planche beaucoup sur les nouvelles saveurs à proposer à la clientèle. Cela laisse forcément des traces non (rires) ?

  • Ce qui a abouti à la longue à la création du festival des grillades avec ta structure…

– Oui. Avec mon équipe, on s’est rendu compte du fait que les Ivoiriens aimaient se retrouver autour de bons petits plats, à différentes occasions. Nous avons mené nos investigations et les plats qui fédèrent le plus les consommateurs, ce sont les grillades. Alors, on s’est dit, pourquoi pas un festival de grillade ?

Et la première édition a eu lieu en 2008.

  • Au fil des éditions, les festivaliers sont de plus en plus nombreux…

– Oui, et c’est une satisfaction. Nous avons certainement fait le bon choix (rires)

  • Des conseils à donner à ceux qui feront le déplacement ?

– Il faut déjà venir léger au festival pour pouvoir déguster le maximum de plats.

Le public doit venir également sans objet de valeur par mesure de précaution, même si la

sécurité est assurée. Les parents peuvent venir avec les enfants,  mais ils doivent les surveiller et venir avec un nombre qu’ils peuvent gérer facilement. Pour ceux qui ont des médicaments à prendre aux heures des repas ou contre divers malaises, il serait intéressant de ne pas les oublier à la maison. Dans tous les cas, nous avons des points d’information sur le site pour recevoir tous ceux qui ont une question ou des besoins.

  • Ebola s’invite encore au menu cette année…

– (rires). A ce niveau, toutes les dispositions sont prises avec la direction de la Santé qui nous accompagne depuis quelques années sur la prévention et les conseils d’usage : plusieurs points de lavage de main, des messages vidéo sur les écrans du site et contrôles sanitaires…

  • Il y a aussi la grippe aviaire…

– La mesure principale est de maîtriser la provenance des poulets. Et pour ce faire, nous avons coqivoire, notre partenaire qui sera le seul à nous ravitailler. Tout est géré.

  • Quelques questions fun à présent…Quelle est ton épice préférée ?

– Je suis très simple en la matière, je ne suis pas très épice, mais j’ai un faible pour le piment en poudre. Mais quelques rares fois, j’aime bien faire mes assaisonnements avec du sel, du piment et du gingembre.

  • Le condiment qui ne manque jamais dans ta cuisine

– La tomate, j’en raffole.

  • Le plat difficile à faire ?

– Le fonio car il faut arriver à séparer le sable de la poudre, le toho, il faut savoir mélanger la poudre…ces plats issus du Nord du pays ne sont pas faciles à mon sens (rires), mais on essaie.

  • Ta spécialité culinaire ?

– Le Soumara Lafri, je vous propose d’ailleurs une recette pour l’occasion.

 

Stéphie Joyce

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment