11222017Headline:

Interdition du coupé-décalé en RD Congo: JJK se prononce sur la décision

jjk

Le mardi 30 décembre 2014 les autorités de la République démocratique du Congo ont décidé d’interdire le Coupé-décalé sur leur territoire. La polémique, depuis fait rage dans le milieu du show-biz en Côte d’Ivoire . Face à la problématique que pose la décision des autorisés congolaise, nous avons joint deux figures emblématiques de ce mouvement à savoir DJ Luciano, le président des disc-jockeys de Côte d’Ivoire et JJK chanteur coupé-décalé pour un débat .

DJ Luciano : ” On va interdire la musique congolaise en Côte d’Ivoire”

” Franchement cette décision n’est pas du tout bonne. Nous allons à notre tour sévir contre les artistes congolais. Dans quelques jours, nous allons organiser une conférence de presse. Nous avons déjà pris des dispositions pour boycotter les artistes congolais dans nos bars et boîtes de nuit. Les Congolais ont peur de l’évolution de la musique ivoirienne et notamment du coupé-décalé. D’où leur décision et ce n’est pas sérieux. Souvent des chanteurs congolais chantent n’importe quoi mais en Côte d’Ivoire personne ne prend la décision d’interdire leur musique. Et comme ils savent que la musique ivoirienne à travers le coupé-décalé dame le pion à la musique congolaise, ils font tout pour freiner l’évolution de notre musique chez eux expressément dans le but de faire revenir au premier plan la musique congolaise”.

JJK ” Les faiseurs de coupé-décalé doivent arrêter la musique vulgaire”

” Je regrette la décision qu’ont prise les autorités congolaises d’interdire le coupé-décalé en Rdc. Mais sincèrement, je pense qu’ils ont quelques raisons de le faire. Avant le coupé-décalé était une musique de qualité. A cette époque, chaque artiste se battait pour sortir des grandes œuvres sans pour autant verser dans la vulgarité. A notre époque il y avait de la bonne musique. Mais maintenant certains artistes coupé-décalé sont tombés dans la vulgarité. Ils chantent n’importe quoi. Certains parlent de sexe et ils croient que c’est ce qui marche. Alors que les artistes Congolais veulent tout faire pour repositionner leur musique. Les congolais, nous le savons, font de la bonne musique et sont très écoutés ici en Côte d’Ivoire mais ils ne versent pas dans la vulgarité. Il faut que les artistes coupé-décalé se réveillent sincèrement. Il faut qu’ils arrêtent de chanter la vulgarité et n’importe quoi. Aujourd’hui, les chanteurs nigérians ont pris le dessus sur le coupé-décalé. Eux ne chantent pas la vulgarité. Ils chantent l’amour et des faits de société. Ils chantent bien. Les Nigérians nous ont damé le pion, c’est ça qui est la vérité. Je pense que cette décision est salutaire et va nous faire prendre conscience, si on veut revenir au premier plan, pour nous remettre au travail”

star magazine

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment