12192018Headline:

L’acte 08 du festival culturel et des arts d’Abobo (Festica), se tiendra du 29 au 31 décembre 2018; Voici les grands noms de la musique nationale et internationale cité.

L’acte 08 du festival culturel et des arts d’Abobo (Festica), se tiendra du 29 au 31 décembre 2018 dans l’arrière-cour de la mairie de la commune d’Abobo, avec au programme de grands noms de la musique nationale et internationale.
Lundi 15 novembre 2018, lors de la conférence de presse de lancement, qui a eu lieu à la mairie de ladite commune, Kunta Mamadou alias Kunta Mader, journaliste-animateur et producteur audio-visuel, par ailleur promoteur de l’évènement, a dévoilé la liste des artistes qui honoreront de leur présence, l’édition 2018 de cet évènement culturel.

Ainsi des artistes internationaux venant de l’Occident (France et l’Allemagne), également de la sous-région (le Mali et le Burkina Faso), se joindront à la crème de la musique ivoirienne du moment que sont Bebi Philippe, Safarel Obiang, Affou Kéita ; Kedjevara, Mix 1er, Bob De Nar et bien d’autres, pour offrir un spectacle haut de gamme à la population d’Abobo en cette fin d’année 2018.

Le Festica faut-il le rappeler a pour mission de restituer une image positive à la commune d’Abobo tout en montrant qu’elle est également une commune où il fait bon vivre. Cette édition-ci s’articulera autour du thème « Non à l’immigration clandestine ». A ce sujet, Kunta Mader a expliqué qu’Abobo, à l’instar des communes d’Anyama et de Daloa, présente le plus grand nombre de candidats à cette aventure dangereuse qui enregistrent, des centaines de morts et de disparitions dans le désert et dans les eaux de la Méditerranée.

A cet évènement qui se veut également une plateforme de promotion des artistes de la commune dans leur diversité, une structure de production fera un clip pour La révélation musicale du Festica 2018. Concernant le volet social, le promoteur a annoncé la prise en charge de la scolarité de 10 enfants issus des familles démunies à compter de cette année.

Il est à noter que des prestations d’artistes de la commune en Play-back, des concerts live, des défilés de mode, des expositions d’arts, un village gastronomique, des messages de paix en langue locale, constitueront les grandes attractions de l’acte 08 de ce festival. L’objectif est de ressortir toutes les richesses culturelles cachées de la commune, mettre en évidence un nouveau visage d’Abobo mais aussi promouvoir la cohésion sociale.

Rappelons que d’entrée de jeu, une minute de silence a été observée en la mémoire de feu El Anliou Bakayoko, père du ministre d’Etat Hamed Bakayoko, maire fraîchement élu de la commune, dont la levée de corps a eu lieu le jeudi 15 novembre 2018.

Jean Kelly Kouassi

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment