07212017Headline:

L’artiste ivoirienne Misspassion/ L’amour, c;est ma passion

misspassion1

Après son passage à l’émission téléréalité ‘’Passion-naria’’ dans les années 2000, Misspassion pensait faire carrière dans la musique. Mais ses plans ont été retardés par ses enfants et son foyer. Aujourd’hui, elle s’engage véritablement dans la musique. Avec un premier album de cinq titres, ‘’Love Game’’, arrangé par David Tayorault.

L’amour est en grande partie au centre de son univers. Elle le vit et le partage au quotidien avec ses bouts de chou et son entourage. Misspassion transpose aussi cet amour dans sa musique, dont la majorité des chansons tourne autour de ce sentiment universel. Par exemple dans le morceau ‘’Attrape ton gars’’, elle demande aux femmes de prêter attention à leurs hommes, de les aimer, de les protéger, de les servir. Un autre titre comme ‘’Pas ta femme’’, qui parle d’amour caché entre un homme et une femme. Une situation vécue par la jeune chanteuse, il y a quelques années. Ange Jessica Audrey Bouedy, alias Misspassion, est venue dans la musique en participant à une émission téléréalité baptisée ‘’Passionnaria’’, dans les années 2000. D’où son nom Misspassion qui lui a été donné par des fans. ‘’Ce sont eux qui m’ont surnommée Misspassion pendant cette émission. Ils m’encourageaient lors de mon passage et se sont référés au titre de la téléréalité pour me l’attribuer. J’ai trouvé ça vraiment sympa de leur part et je l’ai gardé jusqu’à ce jour. Le but de l’émission était de défendre sa passion. Et la mienne est la musique’’, racont-elle. Mais Misspassion n’a pas seulement que la musique dans sa vie. D’autres passions comme le dessin, le cinéma et le stylisme-modélisme font également partie de sa bulle. Mais la musique a fini par prendre le dessus. ‘’Je suis issue d’une famille de musiciens. Ma grand-mère était choriste dans une chorale, ma petite sœur fait du rap et mon oncle est pianiste. Je voyais passer à la maison des artistes comme Chantal Taïba, Tiane et Aklane qui venaient voir mon oncle. J’ai grandi avec la musique et elle me poursuit’’, dit-elle.

Après des maternités qui ont retardé l’échéance, Misspassion entre enfin de plain pied dans la musique en 2015. Avec un album de cinq titres, intitulé ‘’Love Game’’. ‘’Ma priorité était mes filles et mon mari. Mais je n’arrêtais pas d’écrire tout ce temps- là. Aujourd’hui, elles sont grandes. Libre depuis quatre ans, j’ai maintenant le temps pour me consacrer à la musique’’, souligne-t-elle.

Elle se confie à David Tayorault qu’elle connaît depuis les années 2000 au Studio Séquences. Totorino accepte de travailler avec la native de Grand-Bassam. Qui à la base opte pour le RNB que l’arrangeur-chanteur transforme quand elle entre en Studio. ‘’David Tayorault m’a reformatée et m’a mis dans un moule comme ses autres poulains qu’il coache. Il m’a appris comment je pouvais chanter sur des rythmes de chez nous. J’ai pris goût et le résultat est là’’, confie-t-elle.

Son premier album, ‘’Love Game’’, dont la sortie est pour très bientôt, s’adresse à toutes les femmes du monde. Misspassion chante en français sur des rythmes dansants comme l’Afro-urbanhit, le Zouk et le couper-décaler. Sa chanson ‘’Taper poteau’’, passe déjà sur des radios abidjanaises.

Par Patrick Bouyé

topvisages.n

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment