08202018Headline:

Le chantre Danielle Israël a réussi à vendre aux enchères le premier Cd de son album, les dessous de cette affaire…

La chantre Danielle Israël a réussi à vendre aux enchères le premier Cd de son album « Consécration » au prix de 300 000 F Cfa lors de la dédicace de cette œuvre au restaurant Soukalo de Treichville.

Pour marquer son adhésion et son soutien à l’œuvre de la chantre Danielle Israël, le Pasteur Sam de l’église ‘’la Bénidiction’’ d’Adjamé par ailleurs PCA de la chaine de télévision chrétienne Bénie Tv a acheté aux enchères le premier Cd de la chantre venue de Paris pour faire sa dédicace à Abidjan. Cette œuvre mise en vente au prix de 500 000 F Cfa a finalement été décrochée au prix de 300 000 F Cfa. L’Homme de Dieu de par son geste à l’endroit de la chantre a pu ainsi permettre à cette cérémonie de dédicace et de présentation d’album de suivre son cours.

Auparavant membre du groupe musical chrétien Symphony, Danielle Israël qui côtoie la musique religieuse depuis sa tendre enfance va s’envoler pour la France. Mariée à un pasteur, la servante de Dieu va demeurer dans la foi, l’adoration et la louange. Elle n’abandonnera pas pour autant son ministère privilégié malgré ses nombreuses responsabilités familiales. Bien au contraire, de sa voix mélodieuse emprunte de spiritualité, la chantre va se mettre au service de Dieu.

Le travail acharné et la volonté divine aidant, la chantre finalise un album de six titres baptisé « Consécration ». Pour témoigner de sa reconnaissance à la Côte d’Ivoire qui lui a donné cette chance et ce don de la chanson, c’est Abidjan qui a été choisie comme première destination pour présenter cette œuvre avant même qu’elle ne soit dévoilée à Paris où elle vit depuis des années. Ce qui a été fait le vendredi 20 juilliet dernier au restaurant Soukalo de Treichville.

Justifiant la création de cette œuvre musicale à la gloire et à la lounge de Dieu, À en croire la chantre, Danielle Israël explique qu’elle doit son salut à l’éternel pour l’avoir sortie des difficultés et des ténèbres. « J’ai connu des moments difficiles dans ma vie. Avec les prières, mon Dieu m’a restaurée. Aujourd’hui, grâce à l’Eternel, les choses bougent pour moi. Aussi, à travers cette oeuvre, je magnifie le nom de l’éternel qui a transformé ma vie », a-t-elle dévoilé non sans insiter que Dieu a fait beaucoup de miracles dans sa vie. « J’ai chanté Dieu parce que ce qui est impossible aux yeux de tout le monde, Dieu l’a fait pour moi. Vous savez en France, lorsque vous n’êtes pas Français, vous ne pouvez pas intégrer l’Administration publique. Mais aujourd’hui, grâce à Dieu, j’y travaille. Pour dire qu’il faut faire confiance au Seigneur car avec lui, rien n’est impossible sur cette terre », s’est-elle réjouie.

Chanté en Yorouba et en Français, « Consécration » qui totalise six titres est à la fois un témoignage de la vie de la chantre et aussi une invitation à croire en Dieu. Et les titres qu’on retrouve sur cet ‘’Baba’’, ‘’J’ai confiance en toi’’, ‘’Bénis-moi’’, ‘’ Tu as fait pour moi’’, ‘’Promesse’’ et ‘’Adoration’’ en sont de véritables illustrations de ce son expérience avec Dieu.

Esther Lignon

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment