12122018Headline:

Le fils de la chantre Léontine Konan brise le silence : « Ils ont enfin réussi à tuer ma maman. Je souffre »

Décédée des suites d’une maladie mystérieuse après que les rumeurs aient annoncé à plusieurs reprises sa mort, le fils de la chantre baoulé Léontine Konan a traduit sa souffrance devant la disparition brusque de sa génitrice.

Si la mort de la chantre baoulé Léontine Konan a affecté plus d’un, son fils Jean-Martial Bléoué, lui, souffre beaucoup plus. Il ne verra plus sa mère sur qui tous ses espoirs de réussite étaient fondés. Le garçon a du mal à s’expliquer qu’il ne pourra plus toucher de près sa génitrice.

Très affecté par les nombreuses rumeurs annonçant la mort de sa maman alors qu’elle ne souffrait d’aucun mal, Jean-Martial est encore peiné quand ces folles rumeurs ont fini par se concrétiser. « Après plusieurs rumeurs qui ont circulé, ils ont enfin réussi à tuer ma maman chérie, je souffre, pourquoi maman ? », a-t-il posté sur la page Facebook de la chantre.

Décédée des suites d’une maladie mystérieuse jeudi 04 janvier au CHR de Bouaké, Léontine Konan après une étrange maladie qui s’est attaquée à elle, a fait le tour des hôpitaux pour découvrir le mal dont elle souffrait. Rien. Les examens ne révèleront rien. Consciente qu’elle avait affaire à une maladie mystérieuse, la chantre s’était rendue dans un camp de prière à Bouaké. Là-bas, après une stabilité, elle fera une grave rechute et sera transférée d’urgence au CHR de Bouaké. Malheureusement, elle rendra l’âme dans ce grand centre hospitalier.

Philip Kla

l’inter

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment