05252018Headline:

Le salon « African Beauty Days » aura lieu, à Hollywood, boulevard du 28 au 29 avril 2018.

Le salon « African Beauty Days » aura lieu, à Hollywood, boulevard du 28 au 29 avril 2018, à Abidjan-2Plateaux, les Vallons. La promotrice, Miss Diallo Tougourou Koyué parle dans cet entretien de sa passion et des articulations de la première édition de cet événement. «On peut rester belle sans se décaper la peau. Tout comme être clair, mulâtre et belle au naturel », affirme Miss Diallo.

Miss Diallo Tougourou (AB Days): «Donner une nouvelle direction au concept de l’esthétique africain»

Qu’est-ce que « African Beauty Days » en abrégé AB DAYS ?

Il s’agit d’un salon de la beauté destiné à la femme africaine. Ce sera une plateforme où professionnels du métier et profanes pourront échanger et apprendre un peu plus sur l’esthétique en Côte d’Ivoire. En somme, c’est le rendez-vous de la beauté et de la cosmétique d’Abidjan pour ceux qui souhaite mieux comprendre et connaître l’univers de l’esthétique africain. A travers les “AB DAYS”, nous souhaitons donner une nouvelle direction, un autre écho au concept de l’esthétique africain. Ainsi, nous voulons placer la consommatrice, la femme africaine au centre des préoccupations. En réalité, les “AB DAYS” proposent de vivre de nouvelles expériences qualitatives avec l’aide de nos différents partenaires.

Quels objectifs entendez-vous atteindre?

Il faut dire que notre concept est innovant et que ce salon est destiné aussi à la femme qu’à l’homme. Nous souhaitons que les femmes puissent venir se faire “chouchouter” avec leurs conjoints et leurs enfants. Pour se faire, nous allons créer des espaces dédiés.

Nos objectifs sont entre autres, la création d’une plateforme unique de rencontre entre les marques et les consommateurs, d’un cadre unique pour les tests de produits. Egalement, nous entendons développer un réseau et des occasions d’affaires. Les “AB DAY”S, c’est permettre aux clients de vivre une expérience inoubliable avec les marques et surtout découvrir les nouvelles tendances du marché.

Quelles seront les articulations de ce salon ?

Ce salon va durer deux jours. Au programme, nous aurons des conférences et des séances de coaching, des tests et présentation de produits ainsi que l’animation de marque. Des ateliers de coiffure homme et femme, de manucure et de pédicure, de Make up.

Nous aurons également deux concours. Le concours “Miss belle au naturel” ouvert aux filles âgées entre 18 et 26 ans. Ensuite, le concours “Miss Kids” pour les enfants de 6 à 9 ans. Cela sera suivi des jeux de nos différents partenaires qui offriront des cadeaux aux gagnants. Nous sommes en train de voir avec Sivop, H Cosmétique, des maisons de maquillage comme les boutiques Timité & Sons. C’est vrai qu’il y a eu Miss Ebène qui est pour les filles carrément noires. “Miss Belle au naturel”, c’est pour toute couleur de peau. Cela veut dire qu’on peut rester belle sans se décaper la peau. On peut être clair, mulâtre et belle au naturel.

Qu’est-ce qui vous a inspiré à vouloir lancer ce salon ?

Je travaille dans la cosmétique. J’ai fait une formation en esthétique. Egalement, j’ai travaillé dans des salons de cosmétique dont Zino, Gmc, Timité & Sons, etc. J’ai eu à rencontrer de nombreuses femmes qui ne savaient pas à qui s’adresser concernant leurs préoccupations. Souvent, elles ne s’adressaient pas à la bonne personne. Pour ce faire, elles n’avaient pas le bon conseil qui allait avec leurs préoccupations.

Les femmes sont influencées et se décapent la peau à cause des hommes. Pour les teenagers (adolescents), ce sont leurs grandes sœurs qu’elles suivent. Elles viennent souvent avec de longues mèches et te disent qu’elles veulent s’éclaircir. Pour les femmes mariées, c’est le mari qu’il faut convaincre. Quant aux femmes qui ont la cinquantaine, elles refusent souvent de vieillir et préfèrent se regarder dans le miroir des autres. Pourquoi ne pas créer un cadre où toutes ces femmes vont s’accepter telles quelles sont en s’épanouissant un week-end au cours d’un salon?

Est-ce qu’on vit bien de ce métier ?

Au-delà de l’argent, c’est vraiment une passion pour convaincre les femmes et surtout les aider par rapport à leurs préoccupations en matière d’esthétique.

Entretien réalisé par Salif D. CHEICKNA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment