09202018Headline:

L’humoriste ivoirienne Eunice Zunon, “Je veux prendre des photos pour dire que j’ai eu un entretien avec vous”, demande “la reine des afférages.

“Je veux prendre des photos pour dire que j’ai eu un entretien avec vous”, demande “la reine des affairages (commérages dans le jargon ivoirien)” du web, l’humoriste ivoirienne Eunice Zunon à l’équipe de reportage de ALERTE INFO.

Faux dialogues avec des vedettes notamment du coupé-décalé, elle est l’une des stars sur les réseaux sociaux.

“Un matin, j’ai eu envie de faire une vidéo drôle et je l’ai faite, mais personne n’a regardé. J’ai continué, une chose est sûre quand j’étais petite, je n’ai jamais rêvé d’être humoriste”, confie Eunice majestueusement assise dans un fauteuil à son domicile, à la Riviera, quartier chic à l’Est d’Abidjan.

L’âge d’Eunice est un mythe pour elle. “Je ne dis pas mon âge”, dit-elle en riant aux éclats.

A 23 ans, Zunon est étudiante en communication dans une des grandes écoles d’Abidjan.

“Après mon bac, j’ai commencé des études de droit que j’ai laissé tomber par manque de moyens, car j’étais dans une université privée”, confie-t-elle d’un air calme, “j’ai perdu deux années avant de m’inscrire en communication”, poursuit-elle.

Sur Facebook “Zunonbook officiel” totalise plus de 100.000 abonnés et 52.000 sur Youtube “Zunontube officiel”, l’humoriste publie au moins une vidéo par jour

Son teint d’ébène ne laisse personne indifférent, aucune trace de maquillage, vêtue d’un ensemble noir et d’un cardigan vert, Zunon confesse que son père n’apprécie pas le métier d’humoriste qui fait d’elle une personne publique.

Issue d’une fratrie de neuf enfants dont la 5e, “la reine des affairages” vit dans la maison familiale.

“Mon père m’a clairement dit que si je fais de l’humour ça n’engage que moi et ca sera à mes propres frais”, dit elle en riant, tandis que sa mère , “le prend bien, mais avec des pincettes”.

“On me voyait magistrate, j’ai dévié, mais avec l’humour, je crois que j’ai gagné quelque chose”, avoue-t-elle d’un air malicieux.

Le style d’Eunice est unique, ses vidéos d’humour d’une à deux minutes pour des faux dialogues avec des vedettes du showbiz ivoirien sont entrecoupées par des rires aux éclats du comique espagnol El Risistas ou de l’Américaine Nicky Minaj.

Selon elle, “les personnes qui apparaissent dans les vidéos ne le prennent pas mal, souvent, ils m’appellent pour rire sauf que certains fans des artistes sont très agressifs “.

Un fan qui serait celui de DJ Arafat “par sa manière de faire m’a dit ouvertement qu’il n’aime pas mes vidéos parce que je dénigre les artistes, mais il ne comprend pas l’esprit dans lequel je voulais l’amener”.

Certains internautes n’hésitent pas à lui lancer de pics mais Eunice reste positive”. “Ce sont des frustrés et ça me fait rire”.

“Je veux être internationale, mon talent doit être reconnu par tous pour montrer à mon père que je peux m’en sortir”, lâche-t-elle.

 

afrique sur-7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment