08212017Headline:

L’un des pionniers de la musique moderne en Côte d’Ivoire /Gun Morgan oublié par la Présidence

Comoé Jean-Pierre alias Gun Morgan est l’un des pionniers de la musique moderne en Côte d’Ivoire. Car issu d’une famille d’artistes. En effet, il est le neveu des sœurs Comoé, oncle de Monique Seka… A la fin des années 1970, il a été comparé à James Brown à travers son talent, son charisme et son énergie débordante sur scène. Il a marqué l’histoire de la musique de notre pays durant les années 1980 également. Car il est le premier artiste ivoirien à venir sur scène avec son épouse et ses deux enfants, habillés aux couleurs de la nation (Orange, Blanc et Vert). Rongé par la maladie, Gun Morgan lutte comme il peut pour joindre les deux bouts. Au moment où il retrouve espoir nous confie sa fille, Comoé Keleen, c’est la désillusion. Car, Gun Morgan est l’un des premiers artistes ivoiriens  avoir été informé, en 2014, pour percevoir cette «pension mensuelle allouée aux doyens de la musique ivoirienne». Mais au finish, son nom ne figurera pas sur cette liste. L’auteur de la célèbre chanson «Côcôti Kouadio» que nous avons tous danser se meurt peu à peu. Nous attirons l’attention des autorités compétentes afin qu’il y ait réparation. Car sans revenus, Gun Morgan doit non seulement se soigner lui-même, son épouse actuellement malade et penser à survivre. Que la Présidence de la République pense à la famille Comoé qui nous a tous égayé au temps d’Houphouët. Celui-là même qui l’aimait beaucoup.

Franck RV (franckrv@ivoirevu.net)

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment