02232018Headline:

Malade depuis un an, Guéhi Vêh confie: « Je n’ai plus les moyens pour suivre ma rééducation/le comedien lance un cri de coeur à Drogba

Victime d’une crise d’Avc le 16 février 2017 qui a failli l’emporter, Guéhi Vêh essaie tant bien que mal de survivre. Sans grands moyens, le comédien a du mal à payer les factures de ses séances de rééducation et aussi son loyer. Après une première aide de Serey Dié, Guéhi Vêh appelle au secours Didier Drogba.

Guéhi Vêh n’est toujours pas encore sorti du mal qui l’éloigne depuis près d’un an des planches. Pis, sa santé se détériore de jour en jour. Et si les moyens ne sont pas vite réunis pour une meilleure prise en charge, le pire risque d’arriver.

Le comédien qui a accordé une interview au quotidien ivoirien « Le Jour Plus » est longuement revenu sur ce mal qui a failli l’emporter. Même si les praticiens estiment son état actuel stable, Guéhi Vêh, à en croire le quotidien, a perdu des kilos. Amaigri, il aurait même des pertes de mémoire.

Pour se maintenir en vie, apprend-il dans son interview, il est soumis à un régime alimentaire spécial. Aussi, doit-il avoir à disposition des médicaments et suivre plusieurs séances de rééducation pour retrouver l’usage des membres de son côté droit paralysé. « Pour la rééducation, je dépense plus de 100 000 F Cfa. Sans compter les autres soins et mes charges mensuelles », confie-t-il au journaliste de « Le Jour Plus ».

Ne vivant que de ses droits d’auteur du Burida, le comédien a du mal à subvenir à ses charges. Pour ses séances de rééducation, c’est après plusieurs gymnastiques qu’il arrive à les payer. « Je n’ai plus les moyens pour suivre ma rééducation », avoue-t-il. Marquant sa reconnaissance à l’endroit de tous ceux qui l’ont aidé dès sa première chute dont le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman qui avait dépêché Alain Tailly à son chevet, Jimmy Danger, Serey Dié et ses confrères humoristes, Guéhi Vêh se dit essoufflé financièrement et appelle à l’aide.

 

« Je n’ai jamais reçu de prise en charge. (…) J’aimerais que Didier Drogba m’aide. J’ai besoin de votre aide. Que tous ceux qui m’ont vraiment aimé volent à mon secours », a-t-il lancé. Fauché par cette maladie, le quotidien de Guéhi Vêh rime avec marche au quartier et les films de fiction qu’il affectionne tant.

Philip KLA

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment