08242017Headline:

Mandjalia Gbané ,Miss Côte d’Ivoire 2017 sort de son silence et fait des révélations sur sa vie privée

5 copie

Mandjalia Gbané (Miss CI 2017) fait des révélations : « Je ne savais pas marcher sur des talons »

Pourquoi elle a pleuré !

Rien ne prédestinait Gbane Mandjalia à la couronne ivoirienne. Celle qui était auparavant un garçon manqué puis a fait ses premiers pas sur les podiums en tant que mannequin représentera la beauté ivoirienne pendant un an. Entretien avec Gbane Mandjalia.

Qu’avez-vous fait avant le concours Miss Côte d’Ivoire ?
J’étais mannequin et miss en même temps car j’ai participé à Miss Model !

« C’EST SURTOUT MON ENVIE D’IMPACTER LA JEUNESSE ET LA SENSIBILISER À DES VALEURS COMME LA CONFIANCE EN SOI, LA RIGUEUR, LE TRAVAIL QUI M’A POUSSÉ À TENTER LE CONCOURS MISS CÔTE D’IVOIRE. »

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous inscrire au concours Miss Côte d’Ivoire ?
Mes amis et ma fille qui m’ont fortement encouragée à me présenter au concours. C’est surtout mon envie d’impacter la jeunesse et la sensibiliser à des valeurs comme la confiance en soi, la rigueur, le travail qui m’a poussé à tenter le concours Miss Côte d’Ivoire.

Une de vos connaissances nous a confié que vous étiez un vrai garçon manqué. Pourtant, vous avez été élue Miss Model en Chine et maintenant Miss Côte d’Ivoire. Qu’est-ce qui vous a attiré vers les concours de beauté ?
Il y a un an, je ne savais pas marcher sur des talons ! C’était à mes débuts dans le mannequinat quand j’ai commencé fin 2015 (rires). Cela m’a permis d’avoir de l’assurance, j’ai donc décidé de tenter les concours de beauté. Je me sentais prête. J’ai toujours été attirée par cet univers. C’est à partir de la classe de terminale que j’ai commencé à m’y intéresser.

Comment était l’ambiance avec les autres candidates à quelques jours de la grande finale ?
L’ambiance était super bien, j’ai adoré ! On s’entraidait beaucoup. Et puis on se disait “que la meilleure gagne”.

Quel est le moment le plus mémorable du concours ?
Définitivement, le couronnement (rires).

Au moment où on vous pose la couronne sur la tête, que ressentez-vous quand vous comprenez que vous êtes la nouvelle Miss Côte d’Ivoire ?
Je me suis dit “enfin, j’y suis arrivée” ! J’étais heureuse et je me suis mise à pleurer quand je pensais à ma mère qui était dans la salle. J’ai fondu en larmes. J’étais submergée par mes émotions.

Si à l’inverse, vous aviez dû voter pour une des candidates, laquelle auriez-vous choisi ?
Andréa Gouré !

Comment se passent vos premières journées en tant que miss ?
Un peu intenses, ce n’est pas facile mais ce sont les débuts. Mais, je vais m’y habituer.

«CELA N’A PAS DU TOUT ÉTÉ FACILE POUR MOI AU NIVEAU DE LA SCOLARISATION. ET J’AI TOUJOURS SU QUE JE VIENDRAI UN JOUR EN AIDE À CEUX QUI VIVENT LA MÊME SITUATION QUE CELLE QUE J’AI VÉCUE. MISS CÔTE D’IVOIRE EST UN MOYEN DE RÉALISER CE RÊVE.»

Vous souhaitez profiter de votre mandat afin de « créer une ONG pour aider les enfants en situation défavorable. Précisément les orphelins et enfants vulnérables ». Pourquoi cette cause vous tient-elle à coeur ?
J’ai perdu mon père très jeune, à l’âge de 11 Ans. Cela n’a pas du tout été facile pour moi au niveau de la scolarisation. Et j’ai toujours su que je viendrai un jour en aide à ceux qui vivent la même situation que celle que j’ai vécue. Miss Côte d’Ivoire est un moyen de réaliser ce rêve.

Pourquoi vous appelle t-on Maguy ?
Maguy c’est mon surnom. Il vient de mon père !

La même connaissance nous a également révélé que vous rêvez de défiler pour Victoria Secret. Après votre mandat, reprendrez-vous votre activité de mannequin ?
Oui, je compte continuer mes études et reprendre ma carrière de mannequin !

Aissata Dia, la Miss Côte d’Ivoire 2013 nous confiait qu’elle a du casser son image de miss pour débuter sa carrière de mannequin. Pensez-vous que vous aurez le même challenge ?
Quand j’ai débuté en tant que mannequin on trouvait que j’avais le profil d’une miss. Quand j’ai tenté le concours Miss Côte d’Ivoire, on trouvait que je marchais comme un mannequin donc j’ai du travailler pour avoir la démarche d’une miss (rires). Quand je reprendrai mon activité, je pense que je ferai ce même travail.

Quel conseil pouvez-vous donner à celles qui envisagent de s’inscrire au concours Miss Côte d’Ivoire ?
Je veux vous dire de ne surtout pas hésiter, de s’armer de courage et détermination. Soyez confiantes en vous. Miss Côte d’Ivoire est une aventure vraiment magnifique. Alors j’insiste, n’hésitez pas

ELLE!

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment