10162017Headline:

Meiway comme DJ Arafat… certes des générations différentes/ce qu’il faut savoir sur leurs points communs

Meiway et DJ Arafat. La musique ivoirienne a de quoi se vanter avec ces deux artistes au talent indéniable. Chacun son style mais pour sûr ils ne laissent personne indifférents. Nous prenons aujourd’hui la liberté de les comparer ou plutôt de mettre en lumière leurs points communs. Ils sont certes de générations différentes mais ils ont ceci de particulier, outre des sobriquets innombrables, qu’ils aiment bien titiller. Influenmento en a fait sa marque de fabrique et le génie de Kpalèzo semble s’y intéresser de plus en plus.

Le 23 septembre dernier, Meiway sortait « Illimitic », un album de 16 titres, de fort belle facture. Rien d’étonnant, le “dernier des fédérés’’ n’a jamais fait dans la dentelle.

Sur cet opus, le 12e de sa carrière, figurent deux titres pour le moins provocateurs. Il s’agit de « Petit Kakaba » et de « Bipoya ».

Dans « Petit Kakaba », le grand-frère Meiway fait la leçon au jeune Debordo Leekunfa qui dans l’une de ses chansons (à succès), « Apéritif Yamoukidi » manquait, selon lui, de respect aux aînés avec le fameux refrain « les vieilles personnes quittez ». Un “combat’’ pour les bonnes manières que le père de Miss Lolo a pris particulièrement à cœur en en faisant presque une affaire personnelle.

Après cette mise au point, voilà que Meiway récidive avec « Bipoya », un titre qui revient sur un scandale survenu il y a quelques années au concours Miss Côte d’Ivoire. Yasmina Aka, la mère d’une candidate accusait Victor Yapobi, le président du comité Miss Côte d’Ivoire, d’avoir abusé d’elle (se*uellement). « Bipoya » est d’ailleurs une anagramme de « Yapobi », comme l’artiste l’a lui-même expliqué sur les antennes de RFI où  il était reçu par Claudy Siar.

Nouvelle orientation ou juste des pics pour taquiner, Arafat n’a qu’à bien se tenir, il y a désormais de la concurrence…

par Pascale Andrée

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment