08202018Headline:

Moctar De Genève, rescapé de l’accident de Debordo brise le silence : « Debordo ne m’a jamais rendu après l’accident..»et..

Moctar De Genève, rescapé de l’accident de Debordo confesse : « Debordo ne m’a jamais rendu après l’accident. Il a décidé de ne plus travailler avec moi »

Deux ans après l’accident de Debordo Leekunfa qui a fait trois morts au sein de son staff, Moctar De Genève fait des révélations. Danseur d’alors de Debordo, Moctar De Genève a déploré le comportement de son patron à son endroit.

Moctar De Genève fait partie des quatre rescapés de l’accident de Debordo Leekunfa qui a fait trois morts. Formant depuis quelques temps le duo d’artistes Moctar De Genève et Spaghetti Mazantomo, l’ex-danseur n’a pas manqué de traduire son mécontentement à l’endroit de son ex-mentor.

Invité de l’émission « Carrefour Week-end » de Fréquence 2 samedi 20 janvier 2018, l’ex-danseur est revenu sur cet événement « très lourd à porter ».  C’est en partance pour Bouaké, confie-t-il, que l’accident est survenu ce mois de juin 2016 sur l’axe Toumodi-Yamoussoukro. À bord d’une voiture Range Rover dans laquelle ils étaient au nombre de sept personnes, ils n’avaient rien vu venir quand l’incident se produisit.

Très mal en point, Moctar De Genève après des premiers soins à Toumodi embarque dans la même ambulance que Debordo Leekunfa pour Abidjan. Lors de leur transfert, son « Boss » lui fera savoir que lui sera transféré au CHU de Cocody pendant que les autres survivants se verront interner au CHU de Yopougon. Ce qu’il refuse d’admettre et le lui fait savoir à son patron.

« Je voulais souligner qu’après l’accident, on a eu les premiers soins à Toumodi et on nous a transféré à Abidjan le même jour. Dans l’ambulance, Debordo a demandé qu’on nous envoie au CHU de Yopougon et lui au CHU de Cocody, ce que j’ai refusé. J’ai dit non et j’ai signifié à Debordo que si c’est le cas qu’on me dépose sur la route et j’appelle ma mère pour venir me chercher. Je lui ai signifié qu’on devait tous être évacués dans le même centre. Ce qu’il a fini par comprendre », a-t-il confié.

Alors qu’il croyait que son altercation avec Debordo allait finir par arranger les choses, il sera davantage déçu quand l’heure de payer les factures des soins est arrivée. « Tout ce que Debordo a payé comme soins pour moi, c’était anesthésie 7 500 F Cfa. La facture de mes soins s’élevait à 1 110 000 F Cfa, c’est ma mère et moi qui avons payé cette facture », a-t-il précisé.

Pour Moctar De Genève, Debordo affichera une attitude qu’il a eu du mal à comprendre à son endroit. Depuis son hospitalisation jusqu’à sa sortie d’hôpital, son « Boss » ne cherchera plus à le voir pour lui souhaiter prompt rétablissement en plus de ne l’avoir pas assisté financièrement. « Il n’est plus jamais passé me voir. Jusqu’au jour d’aujourd’hui, Debordo ne sait pas où j’habite », a-t-il fustigé.

Toutefois, malgré cette attitude fâcheuse à son endroit, il ne s’en prendra pas à lui et dès sa guérison, il manifeste à Debordo de reprendre le boulot. Cette idée ne sera pas partagée avec son mentor. En retour, il lui signifie la fin de leur collaboration. « Je n’ai pas quitté Debordo, c’est plutôt lui qui a décidé de ne plus travailler avec moi. Quand je lui ai demandé les raisons, il m’a signifié que ce sont des raisons personnelles. C’est quelqu’un avec qui j’ai travaillé donc je ne peux pas garder la haine contre lui, on se salue quand on se voit », a tranché Moctar De Genève.

Moctar De Genève fait depuis, son petit bonhomme de chemin avec un ex-danseur de Debordo, Spaghetti Mazantomo avec qui il a sorti la chanson « Pao pao » qui fait bouger la cité.

Philip KLA

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment